Résultats : restructuration réussie pour Symantec

RégulationsSécurité

Les efforts de Symantec visant à augmenter ses marges donnent des résultats spectaculaires. Le bénéfice net de la firme grimpe ainsi de 50 % sur un an.

Le géant de la sécurité informatique Symantec vient de publier les résultats de son dernier trimestre d’activité. L’éditeur affiche un bénéfice net de 236 millions de dollars, en hausse de 50 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le bénéfice par action se fixe à 34 cents (+55 %).

De prime abord, nous pourrions en déduire que la firme a su profiter du regain d’inquiétude provoqué chez les internautes par la recrudescence des attaques opérées sur le web. Il n’en est toutefois rien. En effet, le chiffre d’affaires de la société reste stable sur un an, avec une petite hausse de 2 %, à 1,7 milliard de dollars. C’est bien la marge de l’éditeur qui fait un bond, en passant de 13,1 % à 18,6 % en une seule année.

Un plan bien exécuté

« Nous avons fait des progrès notables sur les cinq priorités énoncées le trimestre dernier : l’optimisation de certaines activités pour gagner de la marge, l’amélioration de l’efficacité de l’entreprise, la recherche des meilleurs talents, le retour de valeur aux actionnaires et la concentration de nos investissements sur la croissance de nos activités », explique Michael A.Brown, PDG par intérim de Symantec.

L’action de la firme perdait hier 0,79 % de sa valeur, mais se rattrape dans les échanges après-Bourse, avec une hausse qui se fixe actuellement à 1,1 %.

L’éditeur espère encore réduire ses coûts, et ainsi augmenter ses marges. Une marge opérationnelle comprise entre 18,7 % et 19,5% est prévue pour le prochain trimestre. Sur l’année, la marge attendue sera située dans une fourchette allant de 21,8 % à 22,3 %. Le chiffre d’affaires sera compris entre 6,6 et 6,8 milliards de dollars et le bénéfice par action entre 1,43 et 1,51 dollar.

Sur le même thème
Symantec et Kaspersky, persona non grata dans les administrations chinoises
Série noire : Symantec débarque une nouvelle fois son PDG
L’Internet des Objets ? Plutôt l’Internet des vulnérabilités pour Symantec

Crédit photo : © -=Lexx=- – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur