Résultats : SAP confirme ses objectifs de croissance à deux chiffres

Régulations
bourse-tendance-courbe-spéculation

L’éditeur allemand SAP continue à enchainer les trimestres positifs. Notez que le cloud computing fait aujourd’hui une percée éclair, quoiqu’encore timide, au sein de la firme.

SAP vient de lever le voile sur les résultats de son dernier trimestre d’activité.

La firme allemande enregistre un chiffre d’affaires de 3,9 milliards d’euros, en progression de 18 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le bénéfice net se fixe pour sa part à 661 millions d’euros, soit +12 %. Des résultats solides, avec comme seul bémol une marge opérationnelle en repli de 2,4 points, à 23,6 %.

Le gros des troupes vient des activités de support logiciel, à 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 16 %. Les ventes de licences connaissent une progression encore supérieure : +26 % à 1,1 milliard d’euros (passant ainsi le cap du milliard).

Démarrage sur le front du cloud

Si ces secteurs connaissent une progression à deux chiffres, les souscriptions aux offres cloud de la firme explosent littéralement, avec une croissance d’un facteur de fois 13.

Toutefois, il convient de relativiser ce chiffre : le cloud computing ne comptait en effet que pour 4 millions d’euros de CA au second trimestre 2011. Il grimpe aujourd’hui à 52 millions d’euros de CA. Cette hausse de 1200 % ne fait donc que ramener les activités cloud à 1,3 % des revenus de la firme.

Il convient également de noter que cette brusque montée s’est faite pour l’essentiel via des opérations de croissance externe : le rachat de SuccessFactors en décembre 2011, puis celui d’Ariba en mai 2012. Montant total de ces deux opérations : 7,7 milliards d’euros.

Il n’en reste pas moins que les résultats de l’éditeur sont plutôt flatteurs. SAP confirme donc ses objectifs pour l’année, en tablant sur une croissance du chiffre d’affaires (à taux de change constant) comprise entre 10 % et 12 % et un résultat d’exploitation allant de 5,05 à 5,25 milliards d’euros.

Crédit photo : © Julien Eichinger – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur