Résultats : SFR et Bouygues Telecom toujours en recul sur l’année

Réseaux

SFR et Bouygues Telecom poursuivent leur recul sur les neuf premiers mois de l’année. Même si un début d’embellie se fait sentir au troisième trimestre.

SFR et Bouygues Telecoms ont publié, jeudi 14 novembre, leurs résultats sur les 6 premiers mois de l’année 2013. Ils s’affichent tous les deux en recul par rapports à ceux de 2012.

SFR : chiffre d’affaires amputé de 10%…

Le chiffre d’affaires de SFR s’élève à 7,6 milliards d’euros sur la période, en repli annuel de 10,5%. Une baisse que la filiale de Vivendi continue d’attribuer au « contexte concurrentiel et des diminutions de tarifs imposées par les régulateurs ». Hors régulation, le CA n’en reculerait pas moins de 7,5%. Conséquence : à 2,2 milliards, le résultat opérationnel chute de 19,5%.

Si l’activité fixe reste à peu près stable à 2,95 milliards (-0,2%), le mobile affiche un recul de 16,5% à 4,76 milliards. Les fruits du lancement de la 4G fin 2012 tardent à murir. Néanmoins, la chute ralentit au troisième trimestre avec un résultat opérationnel de 731 millions, soit un repli annuel de 12,6% contre 18% sur les 9 premiers mois (hors éléments non récurrents).

… mais nombre d’abonnés en hausse

Malgré ces résultats financiers décevants, le nombre de clients mobile de l’opérateur est en hausse. De 1,2 million sur les neuf premiers mois, pour un total de 21,24 millions (+7,8%) dont 56% possèdent un smartphone (47% en 2012). L’accélération du parc Internet fixe résidentiel est plus modeste avec 134 000 nouveaux clients pour un total de 5,21 millions d’abonnés (dont 43% sur les offres quadruple play).

Dans les mois à venir, SFR poursuivra le déploiement de ses réseaux très haut débit LTE (avec 40% de la population couverte pour la fin de l’année, soit 1200 villes visées contre 415 au 1er novembre) et Dual Carrier (70%). Le déploiement de la 4G devrait s’accélérer en 2014 suite aux accords de mutualisation d’une partie des réseaux mobiles en vue avec Bouygues Telecom.

Bouygues : économies en hausse

De son côté, si la filiale du géant du BTP affiche un chiffre d’affaire en retrait de 13% à 3,5 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de 2013 (3,2 milliards sur la seule activité réseau, -10%), son résultat opérationnel sur le troisième trimestre progresse annuellement de 10 millions à 258 millions, pour s’établir à 727 millions depuis le début de l’année.

Le « plan de transformation » initié début 2012 dépasse les objectifs avec 455 millions d’économies sur les coûts de l’activité mobile. Bouygues Telecom prévoit un Ebitda de 900 millions d’euros pour l’ensemble de l’année 2013.

La carte B&You

Sans surprise, l’offre phare low cost de l’opérateur fait figure de locomotive. Les forfaits B&You ont séduit 610 000 nouveaux clients depuis le début de l’année pour se fixer à 1,63 million d’abonnés. Le parc total de clients mobiles frôle les 11,1 millions, dont 9,8 millions en forfait (+332 000 nouveaux clients sur la période).

Un volume que Bouygues Telecom espère faire grossir via le développement de son offre 4G qui, avec 63% de la population couverte à son lancement le 1er octobre, s’impose comme le plus vaste réseau 4G en France.

Côté fixe, le récent lancement d’une offre box double play économique (16 euros/mois) chez B&You pourrait multiplier les recrutements, qui se sont limités à 95 000 nouveaux clients sur les 9 mois. La parc total d’abonnés fixes atteint 1,94 million au 30 septembre. Avec beaucoup de chance, la barre des 2 millions pourrait être franchie avant la fin de l’année.

crédit photo © baurka – Fotolia.com


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur