Résultats : Une année 2012 souriante pour Huawei

Réseaux
Huawei Cathy Meng CFO

Huawei affiche un chiffre d’affaires en hausse de 33% pour 2012. Le groupe réalise 66% de ses revenus à l’international.

Huawei a le sourire. L’équipementier chinois devrait annoncer un profit sur l’année 2012 en hausse de 33% à 15,4 milliards de yuans chinois (1,8 milliard d’euros). Une belle performance sur un marché des équipements télécoms sous forte pression concurrentielle.

À rendre jaloux son principal concurrent chinois ZTE en perte de vitesse. Il sera également intéressant de voir le résultat d’Ericsson dont Huawei convoite la première place. Laquelle serait plus à portée de main si l’équipementier chinois avait accès au marché nord-américain.

Dans ses résultats préliminaires, présentés ce lundi 21 janvier, la directrice financière de Huawei, Cathy Meng (notre photo), rapporte par ailleurs un chiffre d’affaires de 220,2 milliards de yuans (26,6 milliards d’euros) en hausse annuelle 33%. Les résultats finaux seront publiés en avril après leur validation par le cabinet KPMG.

Environ 70% du chiffre d’affaires provient des contrats signés avec les opérateurs. Huawei revendique fournir 45 des 50 premiers acteurs mondiaux du secteur qu’il fournit en équipements de télécommunication, en terminaux mobiles et en solution réseau d’entreprise, y compris en services cloud.

66% du CA à l’international

Sa division historique d’équipementier génère à elle seule près de 73% du chiffre d’affaires (160,3 milliards de yuans) tandis que la division Consumer (smartphones, tablettes, clés USB, modems résidentiels…) frôle les 22% (48,4 milliards). Créée il y a deux ans, la division entreprise (réseau, cloud…) génère 11,5 milliards de yuans, soit 5,2% du CA.

Les revenus proviennent des régions EMEA (pour 77,4 milliards), de l’Asie-Pacifique (37,4 milliards) et de l’Amérique (31,8 milliards). Si la Chine fournit 73,6 milliards, les revenus provenant de l’extérieur constituent désormais 66% des ressources de Huawei.

13% du CA en R&D

Comme pour les années précédentes, Huawei continue de consacrer une part significative de son chiffre d’affaires dans la recherche et développement. En 2012, l’entreprise chinoise y a consacré 29,9 milliards de yuans, soit 13% de son CA. En dix ans, l’accumulation du budget R&D dépasse les 120 milliards de yuans  (14,5 milliards d’euros).

Pour 2013, Cathy Meng prévoit une progression de 10 à 12% du chiffre d’affaires. Elle sera notamment basée sur la capacité de Huawei à répondre aux besoins grandissant en transport des données dont les volumes ne cessent de grossir grâce à sa stratégie « pipe » de fournir des solutions de bout en bout.


Voir aussi
Galerie Silicon.fr – Le campus de Huawei à Shenzhen en images


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur