Retour parmi les tablettes vivantes pour la Slate de HP?

Cloud

Présentée, disparue, retrouvée, volatilisée à nouveau depuis le 21 juillet, la Slate de HP serait finalement commercialisée sous le nom de Slate 500. Suspens.

HP aime le suspens, c’est le moins que l’on puisse penser. Après le supposé abandon de la Slate, la tablette de HP sous Windows 7 fin avril, voilà que la tablette n’aurait pas complètement disparu…

Ce 21 juillet en effet, plusieurs médias web ont découvert une page sur le site de la firme relative à une fameuse tablette Slate 500. La page a aujourd’hui disparu, transformée en page d’erreur , mais comme l’indique ZDnet, une recherche Google permet d’en retrouver la trace. On se rappelle alors de cette tablette présentée en février dernier par Steve Ballmer lui-même lors du Mobile World Congress, à l’époque où il était question d’une tablette sous Windows 7 chez HP. De ce que l’on a su, la tablette comportait une webcam, un écran tactile 8,9 pouces et un processeur Intel Atom cadencé à 1,6 GHz.

Cette apparition d’une journée sur le site de HP renvoie aussi aux récents propos de Steve Ballmer. Le patron de Microsoft a en effet déclaré : « cette année, l’une des choses les plus importantes que nous allons faire dans le domaine des appareils intelligents est cette avancée avec des tablettes basées sur Windows 7 ». Oubliées, enterrées les critiques sur l’OS de Microsoft pour HP ? Après le rachat de Palm par le constructeur informatique, les rumeurs s’orientaient davantage vers l’utilisation du système d’exploitation mobile Web OS pour équiper les tablettes à venir chez HP.

Enfin, selon les informations de Tom’s Harware, l’un des « haut responsables » de HP aurait déclaré à la conférence Fortune Brainstorm Tech, débutée ce 22 juillet, que la Slate 500 serait commercialisée à des fins professionnelles.

Si tel n’était pas le cas et que le lancement de cette tablette se confirmait, le plus judicieux serait sans doute de réaliser ce lancement avant la fin de l’année, pour la période des fêtes. En effet, l’iPad ne sera pas facile à détrôner. Selon le cabinet d’analyses iSuppli, Apple vendra 12,9 million d’iPad en 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur