?Rewind TV’, la VOD selon France Télévision et Orange

Régulations

Grâce à France Télévisions et Orange, les fans de l’inspecteur Derrick
pourront désormais voir leur série favorite à tout moment et sur tous les
supports

Personne n’échappe à la VOD. Surtout pas le service public. France Télévisions vient en effet de signer un accord exclusif, sur une base pluriannuelle, avec Orange, la filiale de France Télécom, apprend-t-on par communiqué.

En clair, grâce à ?Rewind TV’, nom de baptême du projet, les clients de l’opérateur pourront visionner sur leur PC, écran TV ou leur mobile, les programmes diffusés sur France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô. L’intérêt du service est de permettre aux usagers de voir et revoir à loisir les émissions ou les séries qu’ils ont manqué, au moment où ils le veulent. Les programmes disponibles couvriront une période de 30 jours. Le service sera totalement gratuit pour les clients d’Orange (offres IPTV ou mobile).

Selon Camille Pascal, chargé du développement et des diversifications à France Télévisions, interrogé par le Figaro, “il s’agit avant tout de (?) faire en sorte que tous nos contenus bénéficient de la meilleure exposition possible et soient disponibles et visibles sur tous les supports“.

Les “programmes de flux” tels que les émissions ou les magazines demeureront à disposition des client pendant une durée de 7 jours. En revanche, pour les “programmes de stock” tels que les séries, les fictions et les documentaires, la mise en disponibilité est plus étendue. Les usagers disposeront de 7 à 30 jour pour les voir. Pour les informations nationales ou régionales, aucune restriction de temps ne sera appliquée.

Seuls les abonnés d’Orange auront accès à ?rewind TV’. Le service, disponible à partir de la fin de l’année, n’empêchera pas France Télévision de continuer à proposer sa programmation VOD payante sur son site Internet.

Cette alliance montre que le marché de la VOD se met plus que jamais en mouvement. Le service public n’a pas perdu de temps puisqu’à ce jour, plus de 100.000 épisodes mensuels de la série Plus belle la vie seraient vendus “tous support confondus” et conjointement avec Orange, d’après le Figaro.

La télévision à la demande ne laisse personne indifférent. Le marché, à terme, devrait rapporter 500 millions de dollars, selon le cabinet Olivier Wyman.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur