RFID : Bruxelles dégage une enveloppe de 7,5 millions d’euros

Régulations

Rien de tel que de l’argent sonnant et trébuchant pour promouvoir une technologie

Dernièrement nous annoncions le lancement d’une consultation sur le RFID, et notamment les questions liées à la sécurité, à l’initiative de la Commissaire européen chargée de la société de l’information et des médias, Viviane Reding.

Aujourd’hui, Bruxelles montre un peu plus sa détermination a favoriser le déploiement de la Radio Fréquence Identification avec une aide de 7,5 millions d’euros. Rappelons que la RFID, dont nous parlons régulièrement dans nos colonnes (lire nos articles) permet notamment de suivre la circulation d’un produit (ou d’un homme) grâce à un petit émetteur (tag) et un lecteur. Cette méthode est utilisée par de nombreuses industries, de l’agroalimentaire à l’aérospatiale… L’Union européenne va utiliser cette somme pour créer une coalition composée 31 vendeurs, d’universités, de fabricants et de PME qui devront s’atteler à la recherche et à la promotion de la RFID, sur le standard EPC commun. Le groupe “RFID solution for the Global Environment”, a déclaré à ce propos : “ce financement va nous permettre d’améliorer notre connaissance de la RFID et de mener des expérimentions intéressantes et des déploiements importants, et ce, dans plusieurs industries”. Les champs d’applications de la RFID sont nombreux. Pour l’instant, l’Union va s’atteler aux domaines suivants : l’agroalimentaire, la santé et le suivi des marchandises. Le programme des recherches sera bouclé à la mi-2009. Enfin, la Commission mène actuellement une consultation sur les questions de sécurité liées à la RFID. Elle s’inquiète en particulier du respect de la vie privée. Les conclusions seront connues en décembre de cette année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur