RFID : faisons un ‘Rewe’ !

Régulations

Le géant de la distribution lance un test en grandeur nature

Après Metro l’an passé, c’est au tour de Rewe de basculer dans le camp des tenants de la RFID.

Le groupe va lancer un test grandeur nature de cette technologie sur son ‘hub’ de distribution de Norderstedt. 30 fournisseurs ont répondu présent pour faire partie de ce pilote. Toutefois, seules les palettes seront taggées à ce premier stade de l’expérience (et non pas les cartons ou les articles individuels). Afin d’aider les fournisseurs à avoir accès à des étiquettes de bonne facture pour un prix plutôt compétitif (23 cents), toute la commande a été passée auprès d’un seul et même fournisseur, UPM Rafsec. Les fournisseurs passeront leurs commandes d’étiquettes via une section spéciale RFID de l’intranet corporate de Reewe. Cette offre sera valable durant 5 mois, du 15 décembre au 15 mai 2006. Plusieurs types d’étiquettes seront disponibles, un format standard 4×6 et un format FlagTag propre à Rafsec. Ce dernier a été développé en partenariat avec Sato International. Il peut être utilisé pour étiqueter des palettes contenant des fluides, du métal, du verre ou d’autres matériaux habituellement difficilement lisibles en RFID UHF. Tout repose sur une petite astuce. La partie de l’étiquette contenant la partie lisible par RFID est pliée de telle façon à ce qu’elle soit située à la verticale de la surface de la palette, ce qui permet de créer un émetteur à l’air libre. Rappelons que Rewe possède un réseau de quelque 11.500 boutiques et qu’elle a réalisé un CA de 40 milliards d’euros l’an dernier. Bref, une belle référence et un bon boost pour la RFID si le déploiement fait suite au pilote. So soll man noch warten?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur