RIM fait tester BlackBerry 10 aux grandes entreprises

Poste de travailSmartphones
David Derrida RIM BlackBerry 10 developpeurs

En proposant en amont ses nouvelles solutions BlackBerry 10 à une centaine d’entreprises clientes, RIM prépare le terrain du lancement de sa nouvelle offre.

À l’approche de l’arrivée de BlackBerry 10, toujours programmée au 30 janvier, RIM (Research In Motion) multiplie les initiatives pour assurer le bon accueil de son nouvel environnement. Le constructeur canadien a annoncé, lundi 17 décembre, ouvrir le « Technical Preview ».

Il s’agit d’un programme de bêta test de BlackBerry Enterprise Service 10 en direction de 120 entreprises et organisations gouvernementales triées sur le volet. Elles seront également les premières (après les développeurs) à toucher les smartphones BlackBerry 10 (BB10) en préproduction.

Ce programme permettra aux heureux élus de tester les nouveaux smartphones et sa solution de gestion de la mobilité en conditions réelles. Rappelons qu’avec BB10, RIM repart presque de zéro en proposant un environnement totalement différent des plates-formes BlackBerry 7 et inférieures.

64 entreprises du Fortune 500

Une rupture qui, en proposant une nouvelle expérience utilisateur, en intégrant les fonctionnalités pour gérer usages personnels et privés, et en ouvrant l’OS aux développeurs (lire RIM a présenté les innovations de BlackBerry 10), entend permettre à RIM de convaincre les entreprises, et le marché, de la pertinence de ses solutions.

Le constructeur n’a cessé, depuis l’arrivée de l’iPhone sur le marché en 2007, puis d’Android, de perdre du terrain, notamment dans les pays occidentaux. En fournissant ses solutions à quelques clients privilégiés, RIM espère bien s’appuyer sur leur probable satisfaction pour faire parler de sa nouvelle offre. Sans oublier les indispensables retours utilisateurs.

Parmi les organisations ciblées et issues de tous les secteurs (finances, gouvernement, assurance, santé, industrie, média et distribution), 64 figurent dans le prestigieux classement Fortune 500. De quoi tirer un maximum de publicité.

Imposer sa crédibilité

« Le fait de distribuer en amont des terminaux à ses meilleurs et plus importants clients confirme la confiance que RIM affiche avec sa nouvelle plate-forme BlackBerry 10 et constitue une étape importante de son lancement », souligne l’analyste Kevin Burden de Strategy Analytics.

Il est vrai que RIM n’a pas intérêt à rater le lancement de BlackBerry 10 s’il veut imposer sa crédibilité. Il n’en reste pas moins que, même crédible, le constructeur devra batailler ferme face aux offres concurrentes (Android en premier lieu) qui, par le phénomène du BYOD, ont pénétré les entreprises, terrain jusqu’alors réservé aux BlackBerry il y a encore quelques années.

Mais le marché a évolué depuis et la part de RIM est tombée à 2,1% du marché des mobiles avec 9 millions d’exemplaires vendus au cours du troisième trimestre.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur