RIM remotive ses développeurs à coups de dollars

Poste de travail

RIM annonce un programme en direction des développeurs visant à compléter leurs revenus générés à partir de leurs applications BlackBerry 10.

RIM (Research in Motion) est au point mort, pour ne pas dire en chute libre. Ses parts de marché ne cessent de dégringoler. Selon le cabinet Kantar Worldplanet, la part de RIM en Europe est passée de 11 % à 6,1 %. Et de 6,5 % à 1,5 % aux États-Unis.

Le groupe attend probablement l’arrivée de l’environnement BlackBerry 10 pour rebondir. Sauf que l’arrivée de l’OS qui doit unifier smartphones BlackBerry et tablette PlayBook a encore été repoussée, au premier trimestre 2013 pour la dernière annonce en date. Au risque de décourager sa communauté de développeurs qui vient alimenter sa boutique App World.

Pour ne pas perdre cette indispensable ressource, le constructeur canadien lance un nouveau programme en direction des développeurs : le “The $10K Developer Commitment”. Lequel ne vise rien d’autre que motiver économiquement les éditeurs d’applications.

10.000 dollars de revenus pour 1000 dollars de gagnés

Tout développeur qui générera plus de 1000 dollars de revenus avec une application pour BlackBerry 10 se verra attribuer la différence à concurrence de 10.000 dollars par RIM. Soit jusqu’à 10 fois plus que les revenus premiers de l’application.

Mais la motivation financière s’arrête-là. Au-delà de 10.000 dollars, le constructeur considère que « vous n’avez de toute façon plus besoin de cet argent ». À noter que les applications en question devront être proposées avant la sortie de BlackBerry 10.

Autre forme de motivation, plus honorifique que rémunératrice, avec le programme “Built for BlackBerry”. Lancé cet automne, et disponible gratuitement dans un premier temps, ce programme délivrera aux applications qui lui seront présentées un label de qualité que le développeur pourra mettre en avant sur sa boutique App World. Une façon de se distinguer de la masse et espérer ainsi atteindre les 1000 dollars de revenus. Voire les 10.000.

Il restera à vérifier que ces programmes de motivation suffiront à retenir les développeurs face à la désertions des utilisateurs. D’autant que les premiers revenus des applications BlackBerry 10 se seront pas visibles avant la sortie de la nouvelle plate-forme.

Crédit photo © Ljupco Smokovski – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les OS mobiles ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur