RIM toujours au top grâce au Blackberry

Cloud

Un chiffre d’affaires en hausse de 138%, un terminal qui taille des croupières à la concurrence…

Les mois se suivent et se ressemblent pour la canadien Research In Motion (RIM), fabricant du mondialement célèbre BlackBerry. Le groupe annonce une nouvelle fois un trimestre exceptionnel avec un chiffre d’affaires en progression de 138% à 365,9 millions de dollars contre 153,9 millions sur la période correspondante de 2003.

Au troisième trimestre, RIM a généré un bénéfice net de 90,4 millions de dollars, soit 46 cents par action, au trimestre clos le 27 novembre, contre 16,3 millions (dix cents) un an plus tôt. Déjà, au deuxième trimestre, le groupe avait fait état d’un chiffre d’affaires en hausse de 158% à 270 millions de dollars et d’un bénéfice de 55 millions de dollars contre une perte un an plus tôt. Le canadien profite à 100% du succès de son Blackberry, un terminal communiquant qui permet de recevoir automatiquement ses e-mails, qui a déjà, séduit 2 millions d’utilisateurs dans le monde. Sur le marché des PDA, la part de marché de RIM est au troisième trimestre de 19,8% contre 4,9% il y a un an, selon le Gartner. Bref, la belle aventure continue pour RIM, même si certains estiment qu’elle ne sera pas éternelle. D’autres fabricants et éditeurs de logiciels mobiles soulignent que le BlackBerry ne répond qu’à un besoin basique qui n’apporte pas de valeur ajoutée à l’entreprise. Le terminal de RIM aurait ainsi plus de mal à s’imposer face à des appareils alliant ses fonctions mais aussi l’accès à des applications métiers, véritable enjeu des prochaines années dans le domaine de la mobilité professionnelle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur