Roaming : une nouvelle baisse attendue dès cet été

Cloud

Dans le même temps, les opérateurs lancent des forfaits promettant des baisses plus importantes

La baisse des tarifs mobiles pour les appels depuis l’étranger devraient se poursuivre. L’AFP rappelle la Commission européenne avait fixé un agenda précis de réduction des tarifs sur trois ans.

Conformément aux nouvelles règles fixées par Bruxelles, les opérateurs doivent procéder à des réductions des prix d’itinérance ou roaming, soit les appels passés et reçus depuis l’étranger. Ainsi, dès l’été 2008, un appel émis ne devrait plus dépasser 46 centimes et 22 centimes pour un appel reçu, le tout hors taxes.

Le calendrier prévoit également une troisième tarification de 43 centimes pour un appel émis, puis de 19 centimes pour un appel reçu, cette dernière modification étant prévue pour l’été 2009.

Dès les première propositions de la Commission au printemps 2007, une partie des opérateurs européens avait délibérément choisi de prendre tout leur temps pour les appliquer. En effet, Bruxelles souhaitait voir appliquer pour l’été 2007 une nouvelle tarification.

Jusqu’à cette date, le roamingrapportait aux opérateurs 8,5 milliards d’euros chaque année. En France, l’itinérance représentait jusque là 7% du chiffre d’affaires des opérateurs.

Pour la prochaine baisse de tarifs attendue pour l’été 2008, Bouygues Telecom a annoncé une mise en place de ses nouveaux tarifs dès le 29 mai : 55 centimes (TTC) pour un appel émis et 26 centimes pour un appel reçu. De leur côté, Orange et SFR peaufinent également leurs offres. Les deux opérateurs devraient mettre en place leurs nouveaux prix, respectivement le 28 et le 30 août.

Roaming : Orange table sur des forfaits

Orange, le premier opérateur français, va réduire les tarifs d’itinérance, conformément aux injonctions de Bruxelles, mais à sa manière. Basée sur deux forfaits proposés à ses clients dès cet été, les nouveaux services devraient permettre au client de réaliser des économies comprises entre 18 et 60% pour les communications voix, puis jusqu’90% pour l’envoi de données.Ainsi, « Pays préféré », l’offre voix, le client devra débourser “seulement”5 euros par mois. Le choix d’un pays particulier permettra à l’abonné de bénéficier de tarifs préférentiels. Orange assure que le prix d’un appel émis ne dépassera pas 37 centimes, toutes taxes comprises. Verdict cet été.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur