Roland Garros: dans les coulisses, des technos dernier cri

Régulations

Les nouvelles technologies sont à l’honneur pour cette édition 2005 du tournoi de tennis. IBM notamment a déployé une kyrielle de solutions: ‘scoreboarding’, statistiques, nouveau site Web, RFID… Reportage, photos à l’appui!

A peine imaginable la foule qui circule dans les sous-sols de Roland Garros! C’est dans des espaces interdits au public qu’IBM a déployé ses infrastructures.

Plusieurs innovations sont aujourd’hui proposées, comme en vitrine, par le constructeur: il fête ses 20 ans de partenariat étroit avec le célèbre tournoi parisien. Le site Internet officiel (cf. nos photos 1, 2 et 5) Le groupe américain a renforcé l’infrastructure du site Internet. Année après année, il continue d’attirer toujours plus de visiteurs: 60.000 internautes en 1996 contre 20 millions l’an dernier! Le serveur, hébergé aux Etats-Unis, utilise la solution Tivoli capable d’optimiser la dynamique des ressources. Ce serveur est en effet sollicité pour trois applications critiques. Une équipe de rédacteurs et de photographes travaille en temps réel pour alimenter le site en informations: résultats, articles… Outre les scores en direct, et les informations, le site offre désormais des graphiques qui permettent de visualiser les trajectoires de balles et les points selon différents angles de vue. Plus de statistiques pour les télévisions (photos 3 et 4) Un technicien, doté d’un PDA, collecte toutes les informations d’un match en cours et les envoie au centre technique d’IBM. Scores et statistiques sont ensuite utilisés par les chaînes de télévision en direct via un autre opérateur IBM travaillant dans les cars-régie.? Les stats sont également compilées et gravées sur DVD pour les joueurs. Le RFID à l’honneur (photos 6 et 7) Le groupe annonce ainsi la mise en place de la géolocalisation de ses invités via le RFID et le Wi-Fi. Les centaines de personnes accueillies par IBM porteront des badges, dotés de la technologie RFID, ces mini-puces capables de transmettre des informations. “Nos hôtesses utilisent des petits terminaux lecteurs, sans-fil, qui permettent de localiser les invités et ainsi de mieux gérer leur accueil dans nos loges. La solution permet de gagner du temps et surtout de la fluidité”, nous explique Alain Bernard, directeur marketing d’IBM France. Les données seront transmises via le réseau Wi-Fi utilisant la technologie Aruba et mis en place par Orange, filiale mobile de France Télécom. Le RFID est décidément à l’honneur grâce à une utilisation pilote menée dans la boutique ‘La Griffe’. Les produits mis en vente seront également dotés de puces RFID afin d’améliorer les processus d’inventaires et de stock. Une borne permettra également d’accéder à des informations sur le produit ainsi ‘taggé’.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur