Roulette : les USA vaincus par les casinos en ligne

Régulations

L’organisation mondiale du commerce a rappelé à l’ordre les Etats-Unis. Interdire l’accès en ligne à des services de banques ou de casinos est une mesure purement protectionniste

Les Etats-Unis n’ont plus que onze mois et demi pour mettre fin à leurs pratiques protectionnistes visant à interdire l’accès à des services en ligne basés dans les paradis fiscaux de la Barbade et d’Antigua.

C’est la victoire de David contre Goliath, de deux petites îles des Caraïbe qui se sont attaquées au géant des géants, les Etats-Unis, et ont trouvé une écoute favorable auprès de l’organisation mondiale du commerce, la WTO (World Trade Organisation). Ces îles sont un refuge pour de nombreuses activités et entreprises qui fuient la fiscalité des pays occidentaux, et en particulier pour des banques et casinos qui bénéficient d’une proximité géographique avec les Etats-Unis. Les casinos américains sont une industrie en soi, une importante source de revenus pour de nombreux Etats, et le jeu de dérogations fiscales financièrement négociées avec des tribus indiennes. Ce sont aussi des machines à blanchiment d’argent pour les organisations mafieuses ! Mais les casinos souffrent de législations restrictives dans certains Etats conservateurs, ainsi que de la dispersion géographique à l’échelle de l’Amérique. C’est pourquoi les jeux d’argent en ligne ont rencontré le succès, en Amérique sans doute plus que dans le reste du monde. Mais jouer en ligne sur des casinos domiciliés sur des paradis fiscaux, c’est autant de manne fiscale qui échappe à l’administration et aux Etats. D’où la décision de bloquer les accès aux sites de casinos et de banques de la Barbade et d’Antigua. Washington pensait avoir trouvé la parade. Mais le WTO a condamné la décision américaine, considérant qu’il s’agit ni plus ni moins qu’une mesure protectionniste, visant donc à protéger son industrie du jeu. Les casinos et leurs terres d’accueil nous démontrent que si l’on peut s’attaquer au géant américain, on peut surtout gagner? parfois !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur