Les routeurs de D-Link captent les bénéfices du cloud

Poste de travailSécurité
routeurs DLink DIR-826L DIR-636L

Pensés pour répondre à de hautes exigences en matière de sécurité, les routeurs DIR-636L et DIR-826L de D-Link sont administrables à distance, via une interface web et des applicatifs mobiles permettant de surveiller l’état d’un réseau domestique.

Connectés au cloud, les routeurs DIR-636L et DIR-826L de D-Link offrent un niveau de sécurité d’autant plus élevé qu’ils sont administrables à distance, via une interface web complète ou des applicatifs mobiles mydlink pour iPhone, iPad et Android.

Cette fonctionnalité de contrôle distant permet à l’utilisateur de maintenir une vigilance constante à l’égard des connexions et des accès à Internet réalisés sur son réseau domestique. Parmi les fonctionnalités qu’incluent ces deux routeurs, le filtrage des adresses MAC s’allie au blocage des domaines et sites web (potentiellement) malveillants ainsi qu’à la possibilité de programmer l’extinction instantanée ou différée du Wifi, le tout depuis un smartphone, une tablette ou tout terminal connecté à Internet.

Big routeur is watching you

Sur le principe du VPN (serveur virtuel privé), le pilotage du DIR-636L et du DIR-826L s’effectue via un tunnel sécurisé. Si un appareil se connecte au réseau local, une notification est adressée par mail à l’administrateur, qui peut également être averti sur son mobile paramétré au préalable. Un auxiliaire tout trouvé dans l’exercice du contrôle parental, mais aussi, dans une moindre mesure, de la domotique, notamment dans un souci d’économies d’énergie.

Les deux modèles s’affichent à 69,90 euros TTC, avec toutefois quelques différences. S’ils disposent tous deux de deux ports USB 2.0 et de quatre ports Ethernet, le contrôleur d’interface du DIR-826L est de type 100BaseT, quand celui du DIR-636L répond à la norme 1000BaseT. Au rang des points communs, la prise en charge étendue du VPN sur protocoles IPsec (sécurisation au niveau de la couche réseau), L2tp (encapsulation des paquets sans chiffrement direct) et PPTP (intégré à Windows).

Loin des yeux, près du cœur

D-Link assure en outre le support du WPS (Wifi Protected Setup, implémentation standardisée du cryptage WPA), des DMZ (zones démilitarisées, autrement dit des sous-réseaux isolés par un pare-feu) et de l’IPv6. Et d’ajouter que le DIR-636L dispose d’une connexion Wifi 802.11n bibande (2 x 300 Mbit/s) doublée d’un système d’amplification intégré. Rétrocompatible jusqu’en 802.11a, le DIR-826L se cantonne à 2,4 GHz (300 Mbit/s).

En revanche, pas de gestion des flux au rendez-vous. Western Digital a déjà doté ses équipements de cette technologie destinée à hiérarchiser le trafic pour privilégier les applications critiques, gourmandes en bande passante. La connexion aux boxes Internet, malgré le haut ou très haut débit, présente en effet régulièrement des faiblesses, alors que plusieurs personnes se connectent à la maison et que la télévision passe de plus en plus par l’ADSL ou le câble.

Crédit images : D-Link


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur