RPA : le marché va presque peser 2 milliards $ en 2021

Logiciels

Les investissements mondiaux des entreprises en technologies d’automatisation des processus robotisés devraient croître de 19,5% en 2021, prévoit Gartner.

La dynamique des technologies d’automatisation des processus par la robotique (RPA, Robotic Process Automation) ne se dément pas, rapporte Gartner.

En 2021, les revenus mondiaux issus des ventes de technologies RPA devraient croître de 19,5% pour atteindre 1,9 milliard de dollars, prévoit la société d’études.

La croissance du marché RPA, sans atteindre les sommets des années 2018-2019, avant consolidation, serait ainsi plus marquée en 2021 qu’en 2020 (+11,9% à 1,58 Md$ attendus).

Pression à la baisse sur les prix

Selon Gartner, les tarifs moyens des solutions RPA devraient baisser de 10% à 15% sur l’ensemble de l’année 2020, puis de 5% à 10% en 2021 et en 2022.

« Gartner prévoit que la demande augmente et que les fournisseurs de services poussent plus systématiquement les solutions RPA vers leurs clients du fait de l’impact de la pandémie de Covid-19 », a déclaré Cathy Tornbohm, vice-présidente de recherche.

Selon l’analyste, la perspective d’une « moindre dépendance à l’égard d’une main-d’œuvre pour des processus numériques courants » va rendre les solutions RPA plus attrayantes aux yeux des utilisateurs finaux. Ils cherchent à optimiser les coûts et à affronter l’avenir.

DAF, COO et DSI

90% des grandes entreprises dans le monde devraient avoir déployé des logiciels RPA d’ici 2022. Les organisations tripleraient la capacité de leurs portefeuilles RPA existants d’ici 2024. Elles s’appuieront pour ce faire sur leurs fournisseurs d’origine ou des partenaires de leur écosystème, selon Gartner.

À horizon 2024 toujours, la moitié des « nouveaux » clients de la RPA seraient des acheteurs hors des départements informatiques, autrement dit des utilisateurs métiers.

Qu’en est-il du côté des fournisseurs de la RPA ?

UiPath, Automation Anywhere, Blue Prism, WorkFusion… « Les principaux éditeurs de logiciels RPA ont ciblé avec succès les directeurs financiers (CFO) et des opérations (COO), pas seulement l’IT. Ils apprécient le déploiement rapide de l’automatisation low code/no code », a déclaré Fabrizio Biscotti, vice-président de recherche chez Gartner. « Le défi pour eux consiste à intégrer avec succès la RPA dans des environnements hétérogènes et changeants. C’est là où la coordination informatique peut faire la différence », a-t-il ajouté.

(photo on visual hunt)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT