RPA : ce que Gartner dit des fournisseurs leaders

Logiciels
Gartner Magic Quadrant RPA 2020

Sept fournisseurs de solutions RPA se positionnent comme « leaders » dans le dernier Magic Quadrant. À quels titres ?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Automation Anywhere, Blue Prism et UiPath : ils étaient trois « leaders » dans l’édition 2019 du Magic Quadrant consacré à la RPA*.

Un quatrième acteur fait son entrée dans cette catégorie pour l’édition 2020 : l’américain WorkFusion, positionné l’an dernier parmi les « visionnaires ».

Reflet d’un marché en développement, cinq fournisseurs ont disparu d’une année sur l’autre : Another Monday, AutomationEdge, Datamatics, Kryon et Softomotive. Pour ce dernier, c’est la conséquence de son acquisition par Microsoft… qui fait quant à lui son entrée au Magic Quadrant, avec SAP et Samsung SDS.

Gartner Magic Quadrant 2020 RPA
Les 17 acteurs listés proposent tous une solution RPA en propre, avec au moins une version déployable sur site.

L’ensemble des « leaders » ont droit à un bon point de Gartner concernant leur gamme de produits. Plus particulièrement :

  • Automation Anywhere
    Expérience utilisateur intuitive, bibliothèques de machine learning réutilisables, haut niveau natif de sécurité
  • Blue Prism
    Environnement de développement graphique, objets préconfigurés qui facilitent l’orchestration, édition cloud à tarification différenciée
  • UiPath
    Apport de l’acquisition de StepShot en matière de découverte et de capture de tâches, qualité des composantes IA et analytics, gestion de processus complexes.
  • WorkFusion
    Capacités IA (modèles préentraînés pour des utilisations spécifiques de type gestion de prêts ou de plaintes)

Tarification et mises à jour

L’écosystème de partenaires est un point fort chez Blue Prism comme chez UiPath. Lequel dispose par ailleurs d’une communauté de 750 000 développeurs qui alimentent notamment la version gratuite de sa solution.

Chez Automation Anywhere, Gartner met en avant la tarification, « transparente » et « compétitive », avec trois packs principaux.

UiPath bénéficie d’une moins bonne appréciation sur ce point : le passage vers un modèle de type « plate-forme » a compliqué la tarification. Des clients signalent en outre un rapport qualité-prix inférieur à la moyenne des autres fournisseurs.
Même constat chez Blue Prism. Des prospects soulignent par ailleurs qu’on ne leur a proposé que la version cloud, plus chère.

Chez WorkFusion, c’est plutôt le réseau de partenaires qui pose problème : il n’est pas aussi développé que chez les principaux concurrents. La présence géographique aussi est limitée. Et Gartner craint que la stratégie commerciale, fortement axée sur la bancassurance, ne desserve les autres secteurs.

Automation Anywhere, comme UiPath, n’a pas la faveur de Gartner à propos de la mise à jour de ses produits
Le premier va jusqu’à recommander à ses clients d’attendre le 2e trimestre 2020, échéance à laquelle il prévoit de formaliser un processus de migration.
Chez le second, des clients de référence utilisant d’anciennes versions (2018.4 et antérieures) ont déploré des difficultés d’upgrade… mais aussi de déploiement. Certains affirment aussi que l’éditeur tend à privilégier la rapidité des mises à jour à la qualité.

RPA : ouverture facile ?

Salué pour sa stratégie verticale, Automation Anywhere ne l’est pas autant pour la facilité d’utilisation de ses produits. En particulier de par l’absence d’un outil de capture de processus. La prise en main par les métiers est un autre point faible. Certains clients souhaiteraient, de surcroît, davantage de fonctionnalités dans l’offre de base.

Le support client n’est pas non plus un point fort chez Automation Anywhere – en tout cas pour les anciennes versions. Pas plus que chez UiPath, où il s’est dégradé, à en croire des clients.

Prime au nouvel entrant : Gartner vante le niveau d’innovation de WorkFusion. Ce en tant que premier fournisseur RPA à avoir proposé des périodes d’essai, développé des capacités de machine learning automatisées et lancé une version cloud.

* Au sens de Gartner, une solution RPA doit inclure au minimum :
– des capacités de développement low code de robots ;
– des intégrations avec les applications d’entreprise ;
– orchestration et administration (dont configuration, monitoring et sécurité).

Les roadmaps 2020 des « trois grands »
Automation Anywhere : RPA « as a service », IA conversationnelle, amélioration du portail développeurs, support étendu des robots sur Mac et Linux

Blue Prism : montée en charge, autocorrection des automatisations, capture de processus, résilience des robots face aux modifications des interfaces utilisateur

UiPath : applications métier en low code, robots « as a service » pour la partie Automation Cloud, support natif de SAP Fiori, amélioration de la brique RPA assistée

 

Illustration principale ©

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT