Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

RPA : Microsoft face aux pure players

Forrester analyse dans un nouveau rapport la restructuration à l’oeuvre dans le secteur des technologies d’automatisation des processus par la robotique (RPA, Robotic Process Automation).

Quels enseignements retenir de cette étude (en accès payant) ?

Le marché de la RPA, qui pesait 125 millions de dollars en 2016, devrait atteindre 2,9 milliards de dollars cette année 2021, estime Forrester. Bien que ces montants restent inférieurs à ceux d’autres marchés du software, ils témoignent de la vitalité d’un segment où s’activent de nombreux acteurs.

Des capacités RPA sont « ajoutées aux portefeuilles d’à peu près tous les acteurs du logiciel », a déclaré Craig Le Clair, vice-président, analyste principal et co-auteur du rapport de Forrester.

Les multinationales du logiciel d’entreprise comme Microsoft, Oracle, SAP et Salesforce ont toutes réalisé des investissements importants pour doter leurs offres de capacités RPA.

Les spécialistes ne sont pas en reste, souligne le cabinet d’études.

UiPath, Automation Anywhere et Blue Prism

D’ici 2023, ce sont trois fournisseurs spécialisés – UiPath, Automation Anywhere et Blue Prism – qui contrôleraient près du tiers (32%) du marché. Microsoft, de son côté, disposerait de 5% du marché grâce, notamment, à l’intégration de la RPA à sa plateforme décisionnelle Power BI.

Selon une autre analyse (Gartner), 90% des grandes entreprises dans le monde auront déployé des logiciels RPA d’ici 2022. À horizon 2024, la moitié des nouveaux clients de la RPA seraient des acheteurs hors des départements informatiques, autrement dit des utilisateurs métiers.

Se délester du traitement manuel de processus numériques répétitifs tout en optimisant les coûts rend les solutions RPA reposant sur l’intelligence artificielle (IA) plus attrayantes à leurs yeux.

(photo on visual hunt)

Recent Posts

Cloud : ce que l’alliance Euclidia demande à l’Europe

Pour Euclidia, la cybersécurité ne peut être l'unique réponse aux objectifs de confiance dans le…

6 heures ago

NegaOctet se concrétise : quels seront ses premiers usages ?

Le projet « green IT » NegaOctet a officiellement produit ses premiers livrables exploitables. Que…

13 heures ago

Nobelium : un parfum de SolarWinds en France

L'ANSSI attire l'attention sur des campagnes de phishing sévissant en France. Elle les attribue à…

14 heures ago

Hyperconvergence logicielle : la question du rapport qualité-prix

Les offres d'hyperconvergence logicielle dont le Magic Quadrant distingue l'exhaustivité n'apparaissent pas forcément comme les…

15 heures ago

Cinov Numérique : Emmanuelle Roux succède à Alain Assouline

Elue présidente de Cinov Numérique, Emmanuelle Roux affirme le rôle clé des PME de l'IT…

15 heures ago

AWS : une stratégie mainframe qui passe par Micro Focus

AWS lance, en phase expérimentale, un kit de migration mainframe-cloud qui repose sur des outils…

2 jours ago