Rumeur estivale à Londres : Cisco rachèterait Nokia…

Cloud

Peu plausible… La rumeur du jour nous vient de la presse britannique, qui évoque des discussions entre le géant finlandais des mobiles et le numéro un mondial des solutions réseaux. A prendre avec distance… Tout au plus, il pourrait s’agir de… discussions

Rumeurs estivales de ‘blogs’ ou de sites Web en mal de trafic? La presse britannique, et en particulier le

Sunday Business, croit pouvoir évoquer des discussions entre Nokia et Cisco, pour le rachat du premier par le second. A cette heure, ces spéculations n’ont pas été confirmées mais plutôt démenties. Un rapprochement du géant finlandais des télécoms Nokia avec le géant américain des réseaux Cisco Systems serait-il plausible ? Financièrement, parmi les industriels des technologies de communication, il n’y a guère que Cisco qui dispose de réserves suffisantes pour s’offrir le premier équipementier mondial des télécoms mobiles, évalué à 70 milliards de dollars. Mais on objectera que Cisco Systems acquiert plutôt des petites structures détentrices d’une technologie bien particulière. Pourtant, technologiquement, les deux secteurs d’activités ?réseaux et télécoms ? convergent. Il resterait l’hypothèse que Nokia cède une partie de ses activités? Car très diverses sont les activités du groupe finlandais, issues de multiples acquisitions ces dernières années, celles notamment dédiées aux infrastructures réseaux et au multimédia (“Nokia Entreprise Solutions”). Industriellement, la démarche pourrait se justifier. Les deux géants sont des industriels, leurs langages et leurs processus sont proches. Nokia se recentrerait sur les mobiles, et exclusivement sur les mobiles? Depuis quelques mois, le groupe finlandais craint plus que tout de perdre des parts de marché face à Samsung, Motorola, Sony-Ericsson, sur le créneau des terminaux mobiles… Cisco serait intéressé par les solutions d’infrastructures pour réseaux mobiles. Cette rumeur porterait aussi un nouveau jour sur les justifications du départ du patron historique de Nokia, celui qui a réussi à faire migrer le groupe vers la téléphonie mobile, dont il occupe aujourd’hui la première place mondiale, avec le succès que l’on sait (lire notre article). Jorma Ollila, p-dg du groupe finlandais depuis 1992, quittera ses fonctions en juin 2006, à 53 ans. Mais ce départ était prévu de longue date. S’est-il trouvé en opposition avec son conseil d’administration sur ce projet de cession ? Et la déception sur les résultats trimestriels du groupe a-t-elle aussi une influence ? Un rapprochement entre Cisco et Nokia pourrait s’intégrer dans une stratégie à moyen terme, avec une logique industrielle de convergence des marchés et des outils. Seulement, voilà, la réaction des deux groupes est au démenti, chacun de son côté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur