Rumeur VMware : exit Maritz, welcome Gelsinger

Régulations

La rumeur se répand dans la presse US : Paul Maritz, le CEO de VMware, aurait cédé sa place à Pat Gelsinger, le COO d’EMC et candidat à la succession de Joe Tucci, le CEO d’EMC.

Selon une information publiée par CRN, mais non encore confirmée, le patron de VMware Paul Maritz, CEO (Chief Executive Officer – PDG) de l’éditeur géant de la virtualisation depuis 2008, céderait sa place à Pat Gelsinger, COO (Chief Operating Officer) de la division information infrastructure products d’EMC depuis 2009. Si la rumeur est confirmée, ce ne sera pas forcément une surprise, les bruits concernant le départ de Paul Maritz circulant depuis le début de l’année.

Paul Maritz / Pat Gelsinger

Paul Maritz, PDG de VMware
Paul Maritz, PDG de VMware

Paul Maritz a longtemps fait ses gammes chez Microsoft, dès 1986, jusqu’à atteindre la position de numéro 3 dans le groupe… et de quitter l’éditeur en 2000 pour créer la start-up PI Corp. en 2003. Sa société rachetée par EMC en 2008, il prend la tête de VMware la même année, et va pousser l’éditeur au-delà de ses limites, doublant son chiffre d’affaires (de 1,88 milliard de dollars en 2008 à 3,77 milliards en 2011), le transformant en l’un des leaders du cloud computing, mais aussi en un concurrent sérieux de Microsoft dans ce domaine hautement stratégique.

Pat Gelsinger a œuvré chez Intel pendant 30 ans, pour terminer au poste de senior corporate vice-président et directeur général la division Digital Enterprise Group du fondeur, en charge des processeurs pour PC et serveurs (Xeon et Itanium), des communications et du stockage, où il rongeait son frein. Il a donc rejoint EMC en 2009, où probablement il rongeait de nouveau son frein alors que Joe Tucci, l’emblématique patron d’EMC serait sur le départ (lire notre article : « EMC World : Joe Tucci sur le départ… Gelsinger en embuscade ? »).

Que se passe-t-il chez EMC ?

Joe Tucci, CEO d'EMC - Pat Gelsinger, COO d'EMC
Joe Tucci, CEO d'EMC - Pat Gelsinger, COO d'EMC

Difficile de ne pas replacer le départ encore hypothétique de Paul Maritz et la nomination tout aussi hypothétique de Pat Gelsinger à la tête de VMware dans le contexte particulier du géant du stockage EMC, qui possède VMware, mais lui a laissé son statut indépendant. Tout d’abord parce que si l’information se révèle vraie, les motivations des uns et des autres ne sont pas encore connues. CRN affirme ignorer si Paul Maritz rejoindrait le haut management d’EMC ou s’il quitterait définitivement le groupe. Dans le premier cas, il pourrait prendre place dans l’inévitable guerre de succession à Joe Tucci. Toutes les hypothèses sont permises dans le second cas.

En revanche, si une nouvelle fois l’information est avérée, la nomination de Pat Gelsinger à la tête de VMware pourrait l’écarter de la succession de Joe Tucci… ce qui simplifierait ladite succession en écartant un ‘adversaire’ qui décidément n’en finit plus de ronger son frein !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur