Rumeurs : le rachat d’Iliad par Bouygues

Cloud

Le Journal des Finances relance la rumeur spéculative sur le rachat d’Iliad, la maison mère de Free, par l’opérateur Bouygues Télécom

Il nous semble en effet que le groupe constitue la meilleure (et la plus intelligente) possibilité pour Bouygues de renouer avec des projets de croissance, tout en acquérant une nouvelle dimension“, a publié le Journal des Finances. Le quotidien vient relancer la spéculation autour du rachat d’Iliad par Bouygues, qui a permis au titre Iliad, depuis quelques semaines, de gagner 23% sur un mouvement spéculatif. Le quotidien insiste sur la complémentarité entre les deux groupes. Bouygues ne dispose pas d’une offre Internet, ni d’une offre de téléphonie fixe. A l’inverse, Iliad ne dispose pas d’une offre dans la téléphonie mobile. Et à eux deux, ils pourraient dépasser SFR et rivaliser avec France Télécom. Pourtant, l’acquisition par Iliad d’Altitude Telecom, et par ce biais de la seule licence WiMax qui couvre tout le territoire français, est une opportunité pour le groupe de se lancer dans la téléphonie mobile sans s’adosser à un opérateur. Mais ce serait certes aussi une opportunité pour Bouygues Télécom de mettre un pied dans la prochaîne génération du ‘wireless‘. Mais l’analyse du Journal des Finances associe aussi TF1, la première chaîne de télévision française. “Sur le plan stratégique, Iliad est véritablement le chaînon manquant entre Bouygues Télécom et TF1“. Il relie l’offre d’Iliad, et plus exactement Free, au discours de Patrick Le Lay, le patron de TF1, pour qui l’Internet haut débit sera bientôt le principal vecteur de diffusion de la télévision. “Il cherche déjà à obtenir d’Iliad la diffusion du bouquet TPS via la Freebox, que Free conditionne à la diffusion concomitante des chaînes hertziennes TF1 et M6 (co-actionnaire de TPS). Le rachat d’Iliad par Bouygues résoudrait son problème“. Mais le groupe Bouygues dispose-t-il des moyens de s’offrir un aussi gros morceau ? “Nous estimons que Bouygues a parfaitement les moyens de s’offrir Iliad. Le fournisseur d’accès Internet pourrait être valorisé, prime de contrôle incluse, à 2,5 milliards d’euros“. A ce prix là, d’autres acteurs du marché pourraient aussi se déclarer ! Véhiculer une rumeur spéculative, c’est aussi ouvrir des portes et quelque peu manipuler des perspectives, qui restent cependant à démontrer. A suivre?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur