Russie : la demande de VPN bondit de 2700%

Fortinet faille VPN SSL

Les restrictions d’accès en série aux services Internet depuis le déclenchement des hostilités militaires russes en Ukraine dopent la demande de VPN.

Le recours aux réseaux privés virtuels atteint des sommets en Russie, selon les données compilées par le comparateur Top10VPN.

« La demande de VPN (virtual private network) a connu un nouvel essor en Russie au cours du week-end des 12 et 13 mars, les autorités russes ayant interdit l’accès à Instagram après que [sa maison mère] Meta a autorisé le maintien de publications appelant à la violence contre l’armée russe sur ses plateformes », a expliqué dans une note Simon Migliano, responsable de recherche chez Top10VPN.

Aussi, lundi 14 mars 2022, la demande de services VPN a même augmenté de 2692%. Et ce par rapport à une moyenne quotidienne mesurée la semaine qui a précédé le déclenchement de l’offensive militaire russe en Ukraine.

Dans les jours qui ont devancé ce pic de requête, l’accélération au quotidien était d’environ 2000%. La demande de VPN a décéléré jeudi 17 mars, mais elle restait très élévée par rapport à la normale (+1055%).

Contourner la censure en ligne

En Russie, d’autres blocages de services Internet ont incité les internautes à se tourner toujours plus vers les réseaux privés virtuels. Et ce pour tenter d’éviter la censure en ligne.

La limitation d’accès à Facebook et Twitter dans le pays, officialisée le 4 mars, a ainsi poussé l’usage du VPN environ 1000% au-dessus de la moyenne durant deux jours consécutifs.

Ce resserrement avait en fait débuté dès le week-end du 26 au 27 février en Russie. Les débits d’accès rendant ces services « Made in USA » inutilisables sur le territoire. Davantage de Russes ont alors opté pour des alternatives leur permettant de déjouer l’interdiction.

« Chaque fois que des régimes autoritaires du monde entier tentent de contrôler la population en perturbant l’accès à Internet, les gens se tournent vers les réseaux privés virtuels pour contourner les restrictions », a déclaré l’analyste de Top10VPN.

En Ukraine, l’utilisation de VPN a augmenté de 609% le 2 mars, soit moins d’une semaine après le début du conflit. La demande a continué de progresser durant la semaine concernée.

(crédit photo © Shutterstock)