Russie et Inde, prochaines étapes pour Windows XP Light

Régulations

Après l’Indonésie, la Malaisie et la Thaïlande, Microsoft devrait distribuer sa version limitée de Windows XP en Russie dès cette année et en Inde dès l’année prochaine

Windows XP Starter Edition est une arme signée Microsoft pour lutter contre le piratage de son système d’exploitation, mais surtout pour affronter Linux sur les marchés informatique émergents.

Après l’Indonésie, la Malaisie et la Thaïlande (lire notre article), Microsoft avait clairement indiqué sa stratégie et annoncé que d’autres pays seraient concernés. La surprise est venue de la Russie, qui dans un premier temps n’était pas parue prioritaire dans la stratégie de Microsoft, on attendait plutôt des pays d’Asie. Aujourd’hui, l’éditeur annonce que l’Inde sera le prochain marché de Windows XP Starter Edition, dès le début de l’année 2005. La version allégée de Windows XP n’est disponible qu’en version localisée (langue, environnement) pré chargée sur les ordinateurs PC vendus sur les réseaux OEM des constructeurs. En Inde, Acer, HCL, HP et Wipro ont déjà répondu présent à l’appel de Microsoft. Pourtant, Windows XP Starter Edition ne fait pas l’unanimité. Cette solution économique est limitée, que ce soit en matière de technologies -résolution d’écran limitée au 800×600 et absence de support des réseaux domestiques, par exemple- et surtout au niveau des mises à jours. Certes, Windows XP Starter Edition intègre le Service Pack 2, ce qui apporte une garantie en matière de sécurité, mais selon Gartner il ne disposera pas de son propre système de mise à jour, ce qui risque d’en limiter l’évolutivité. Il est vrai que le système d’exploitation ne s’adresse qu’aux nouveaux utilisateurs de PC, mais à trop limiter les fonctionnalités, l’utilisateur à la recherche d’applications plus performantes risque de retomber dans les dérives du piratage, ou pire pour Microsoft, du logiciel libre?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur