Russie : les sous-domaines en ‘.RU’ sont arrêtés

Sécurité

Le gestionnaire des sous-domaines russes RIPN a temporairement suspendu tous les nouveaux enregistrements en raison d’une attaque informatique. A l’origine du problème, l’enregistrement simultanée de 140.000 noms

Le site

DomainesInfo.com nous révèle que le registre historique a été victime d’une attaque. Le 1er janvier dernier, RIPN (Russian Institute for Public Network), le registre du .RU, décidait de partager la gestion de la zone de nommage russe avec deux ou trois autres prestataires nationaux. Avec cette manipulation, le gestionnaire russe laissait à ses partenaires la possibilité de gérer l’extension de premier niveau .RU, mais gardait à sa charge les sous-domaines russes : .ORG.RU, .NET.RU, .PP.RU et .COM.RU. INDOM, un groupe partenaire de RIPN, a effet révélé au site que le 23 août dernier, RIPN avait été victime d’“une attaque manifeste”. Cette attaque, qui a provoqué une saturation des requêtes du serveur (un ddos ou déni de service) a eu pour effet immédiat de paralyser le système de réservation. Suite à ce “big bug” informatique, le service est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Et RIPN précise que les nouveaux enregistrements sont stoppés pour une durée indéterminée. Pour l’heure RIPN cherche à renforcer son système de défense pour éviter qu’un tel dérangement ne se reproduise. Solutions envisagée : une limite du nombre de noms qu’un même registrar pourrait demander sur une période de temps donnée. En revanche, pour ne pas pénaliser les demandes légitimes, la remise en question des conditions d’enregistrement n’est pas envisagée. Pour finir, il faut noter que les noms déjà enregistrés ne sont pas affectés par les perturbations actuelles du système de RIPN.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur