Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudSaaS

SaaS : un outil à double tranchant pour les entreprises

L’extension de l’offre applicative « en tant que service » à destination d’une main d’oeuvre distribuée est à double tranchant. Elle renforce l’expérience utilisateur, tout en s’accompagnant d’une augmentation du « shadow IT », selon un rapport* de la firme américaine Productiv.

Les entreprises concernées par l’analyse utilisent en moyenne plus de 250 applications. Les départements informatiques, sécurité ou encore développement produit sont les plus demandeurs.

Cependant, 56% des applications SaaS étudiées sont déployées et gérées par les départements métiers eux-mêmes, dans l’ombre de l’IT . Un taux en hausse de 4 points de pourcentage par rapport à l’an dernier. La tendance peut, en plus d’affoler les compteurs, étendre la surface d’attaque.

Or, la grande majorité des applications (83%) sont conformes à moins de la moitié des 7 certifications et réglementations de sécurité/conformité courantes listées dans le rapport (CCPA, FedRAMP, FISMA, RGPD, ISO 27001, SOC 2, Bouclier de protection des données Suisse-États-Unis).

Office 365, Google Workspace, Slack et Zoom au top

Voici le top 10 des catégories avec le plus d’applications en mode SaaS (software as a service) :

1. Sécurité et conformité (15 apps en moyenne par entreprise)
2. Gestion de projet (9 apps)
3. Formation (8)
4. Tableur et présentation (7)
5. Recrutement (7)
6. Réunion (6)
7. Expérience client (6)
8. Partage et stockage (6)
9. Messagerie (5)
10. Gestion des identités et des accès (5 apps en moyenne)

Toutes catégories confondues, les applications les plus populaires sont : Microsoft Office 365, Google Workspace, Zoom, Slack et Salesforce, sans oublier Okta, d’après le rapport.

Il reste que le taux d’engagement moyen plafonne à 45%. En d’autres termes, moins de la moitié de l’offre SaaS présente au portefeuille d’une entreprise est utilisée régulièrement.

Cependant, les applications achetées et gérées directement par les départements qui les utilisent bénéficient d’un taux d’engagement moyen plus élevé (54%) que celui des applications provisionnées à leur attention par les services informatiques (40%), relève l’éditeur d’une SMP**.

*Le rapport repose sur l’agrégation et l’analyse de données anonymisées concernant plus de 30 000 applications employées par 190 entreprises utilisant des produits Productiv (source : « The State of SaaS Sprawl in 2021 »).

**SaaS Management Platform

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

12 heures ago

5G : le Canada rejette Huawei

Le gouvernement de Justine Trudeau a décidé, comme son voisin américain, de bannir le géant…

13 heures ago

Dell Technologies : les 5 dirigeants les mieux rémunérés

Les cinq principaux dirigeants de Dell Technologies ont obtenu une rémunération totale combinée de 93…

14 heures ago

WhatsApp s’ouvre aux entreprises, avec une API basée sur le cloud

Mark Zuckerberg et le groupe Meta ont trouvé un moyen de générer des revenus B2B…

15 heures ago

Windows 11 : le portail de téléchargement usurpé par des hackers

Des pirates ont détourné le portail officiel de téléchargement du système d’exploitation Windows 11 pour…

19 heures ago

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

1 jour ago