SaaS : Webroot compte développer son offre en France

Sécurité

L’éditeur de sécurité qui s’est offert Email Systems, un spécialiste de la sécurisation des mails en mode SaaS, présente son nouveau service logiciel en mode hébergé issu de ce rachat

Destinée aux grands comptes et aux PME, la nouvelle solution de l’éditeur est donc désormais disponible dans l’Hexagone. Pour y développer son offre, il va d’ailleurs prochainement recruter des collaborateurs afin d’assurer la maintenance du service. À l’heure actuelle, 35 personnes travaillent dans les locaux britanniques de Webroot, 2 en France et 3 aux Pays-Bas.

Le groupe précise qu’il sécurise plus de 1.500 entreprises dans le monde et 2,5 millions de boîtes emails avec cette solution en mode SaaS. Interrogé, le managing director de Webroot, Nicholas Banks précise que son objectif pour la France est de vendre 250.000 mailboxes en mode SaaS d’ici la fin de l’année 2008.

Pour Mike Irwin, COO de Webroot, cette approche va particulièrement séduire les PME qui ne disposent pas de ressources illimitées. De son coté Banks estime que la force de l’approche SaaS réside dans le fait que « les solutions de service logiciel redéfinissent le périmètre de sécuritaire en éliminant la difficulté de la gestion matérielle et logicielle. »

Dans les faits, la sécurisation des emails est assurée par cinq antivirus différents et deux moteurs de filtrage de spams différents. Etant en mode SaaS, le service réside à l’extérieur du réseau de l’entreprise et il ne nécessite aucun matériel ou logiciel ou personnel en interne pour assurer son fonctionnement.

E-mail Security utilise des filtres pour lutter contre les menaces zero day et heuristiques. Il dispose également de sept différents niveaux de détection des spams, ce qui lui permet dans son SLA (Service Level Agreement) de garantir le filtrage de 95% des emails.

Les données sont cryptées. Le service de cryptage administré procure un mécanisme de chiffrement ouvert et standard. Il est fourni par un mécanisme de Transport Layer Security (TLS) pour le chiffrement des données en mode Peer to peer. Webroot offre aussi un chiffrement d’email desk to desk par clés publiques ou privées.

La nouvelle solution est capable de filtrer les images contenues dans les emails et d’en comparer la signature numérique avec des menaces connues. Si l’image est similaire à une menace déjà identifiée, l’email est filtré ou effacé.

Notons que selon Banks : « la principale préoccupation de nos clients est de connaître le délai supplémentaire nécessaire avant la livraison effective de l’email. Il ne prend qu’une seconde. Le taux de faux positif est de 1/300.000, et l’offre permet le filtrage de 98% des spams et de 100% des virus connus. »

Précisons que Webroot propose l’archivage de données (ndlr : dans des sites répartis géographiquement afin d’éviter la perte de données) et dispose de capacité de filtrage de contenus ce qui permet de respecter les contraintes de conformité des sociétés. L’éditeur garantit une disponibilité du service de 99,999%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur