Safari 5 fait son entrée… en toute discrétion

Logiciels

Le navigateur web Safari 5 d’Apple est maintenant disponible. Ce produit propose plusieurs évolutions intéressantes, dont la possibilité de créer des extensions.

Comme prévu, le navigateur web Safari 5 vient de faire son entrée. Toutefois, il n’a pas été annoncé lors du keynote d’ouverture de la WWDC 2010. C’est donc dans l’ombre de l’iPhone 4 que ce produit est rendu public.

Toutes les avancées présentées dans notre précédent article sont de la partie : moteur JavaScript 30 % plus rapide, meilleur support de l’HTML5, barre d’adresses évoluée, nouveaux outils pour les développeurs, accélération matérielle sous Windows, etc. Le moteur de recherche par défaut est toujours Google. Yahoo et Bing sont cependant disponibles en option. Un choix que nous retrouvons également dans la version mobile de Safari, présente dans iOS 4.

La plus grosse nouveauté reste toutefois la possibilité de créer des extensions, qui pourront être écrites en mixant HTML5, CSS3 et JavaScript. Une fonctionnalité qui met ce navigateur au niveau de Firefox et Chrome. Un outil facilitant la mise au point des extensions est fourni.

Enfin, Safari Reader permet d’épurer les pages web, en retirant les éléments périphériques (bandeaux, publicités…), ce qui facilite leur lecture. Pratique.

« Safari est désormais utilisé sur plus de 200 millions d’appareils dans le monde, tandis que son moteuropen sourceWebKit s’exécute sur plus de 500 millions d’appareils », rappelle Philip Schiller, vice-président senior de la division worldwide product marketing d’Apple.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, seul le site américain d’Apple décrit cette nouvelle version de Safari. Plus de détails se trouvent ici.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur