Les salaires des métiers IT en France ont stagné en 2014, sauf les experts

CloudDSIProjets

Le cabinet de recrutement Robert Walters a dévoilé son étude de rémunération 2015. Dans le secteur informatique en France, la hausse des salaires de cadres experts se confirme.

Le cabinet de recrutement Robert Walters a présenté lors d’un point de presse dans ses locaux parisiens, mardi 13 janvier, son étude de rémunération 2015, un pavé de plus de 500 pages. Dans les 24 pays étudiés par le groupe britannique, l’informatique reste un secteur porteur du marché de l’emploi cadre. La France ne fait pas exception, malgré un marché peu dynamique.

« En France, on est encore sur un marché figé. Le pays a une gestion de carrière défensive, la régulation est forte et la croissance n’est pas suffisante non plus », explique Antoine Morgaut, CEO Europe et Amérique Latine de Robert Walters (en photo). « Mais la France a des atouts », a-t-il ajouté, parmi lesquels ses infrastructures et ses talents IT. L’enquête est basée sur une analyse des placements et entretiens de 100 000 candidats par an (dont 20 000 en France) effectués par Robert Walters, tous secteurs confondus. L’année 2014 a été poussive, seuls les cadres experts ont vu leur rémunération croître de 5 à 15% par rapport à l’année précédente. Dans les métiers IT, les salaires des spécialistes et profils middle management ont progressé de 0 à 10%, les experts du secteur étant les mieux lotis.

La grille de salaires IT à Paris

Selon Robert Walters, à Paris, le salaire annuel de base (fixe) de spécialistes et experts IT dotés de 8 à 15 ans d’expérience varie désormais de :

95 000 à 145 000 euros bruts pour un DSI (jusqu’à 120 000 euros à Lyon)
80 000 à 90 000 euros pour un IT Business Partner
75 000 à 100 000 euros pour un directeur BI et CRM
75 000 à 95 000 euros pour un spécialiste de la sécurité
70 000 à 90 000 euros pour un directeur des infrastructures

65 000 à 75 000 euros pour un PMO (Project Management Officer)
65 000 à 70 000 euros pour un consultant SAP
60 000 à 90 000 euros pour un architecte SI
55 000 à 70 000 euros pour un consultant SI
50 000 à 70 000 euros pour un ingénieur DBA/application

Les salaires d’autres professionnels en informatique sont listés ci-dessous :

Étude rémunération Robert Walters 2015
Étude rémunération Robert Walters 2015

Les recrutements IT repartent à la hausse

Dans un contexte de complexification des enjeux de sécurité, les budgets de recrutement ont été débloqués sur des postes stratégiques en 2014 : RSSI, IT Business Partner, PMO. Les volumes d’embauche de cadres dans les ERP, le Big Data et le Cloud Computing ont été bons et devraient se maintenir en 2015. Quant aux data scientists dotés de compétences techniques et managériales, ils comptent parmi les profils les plus courtisés. Avec la montée en puissance du Cloud, ajoute le cabinet Robert Walters, les recruteurs recherchent désormais « des candidats capables de gérer des équipes de manière transverse, à distance, en anglais et dans une culture de projet européen ».

Lire aussi :
Etats-Unis : les salaires s’envolent dans l’IT en 2015
Les recrutements reprennent dans les ERP, le Big Data et le Cloud


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur