Salaires des professionnels Oracle : les européens sous-payés

Logiciels
euros, argent, gain (crédit photo © igor.stevanovic - shutterstock)

Le salaire médian d’un spécialiste de l’ERP d’Oracle EBS (E-Business Suite) en Europe est environ 25 % inférieur à son équivalent outre-Atlantique, selon une étude de Panaya.

Pour la deuxième année, Panaya, un éditeur israélien spécialiste des outils de simulation de montées de version d’ERP en mode Saas, se penche sur les salaires des professionnels d’Oracle EBS (E-Business Suite), la famille progicielle du second éditeur mondial. Basée sur les réponses de près de 300 entreprises utilisatrices ou intégrateurs dans le monde, l’enquête montre que le salaire médian atteint 110 000 dollars par an dans une SSII, et 100 000 dollars au sein d’une DSI.

Surtout, le coup de sonde de l’éditeur met en évidence le décrochage des salaires européens. Sur le Vieux Continent, le salaire médian des experts Oracle EBS ne dépasse pas les 80 000 dollars par an. 25 000 dollars de moins qu’outre-Atlantique. Pire : dans le monde, seuls les informaticiens en Amérique latine gagnent moins. Un décalage qui s’explique toutefois pour partie dans la structuration de la couverture sociale dans les différentes régions du monde.

Pauvres formateurs et DBA EBS

L’enquête de Panaya est un peu biaisée par le fait qu’elle intègre des profils généralistes (DSI, directeur de projet…), dont les rémunérations ne sont pas directement liées à leurs compétences Oracle EBS. Parmi les différents métiers directement liées à l’ERP d’Oracle, les DBA EBS (salaire médian de 68 800 dollars), les formateurs (70 000) et les administrateurs systèmes (75 000) gagnent le moins. Tandis que les chefs de projets (113 000), les responsables applicatifs EBS (117 500) et les responsables de practices (120 000) affichent des rémunérations bien plus confortables. Au milieu, naviguent les programmeurs (94 000) et les analystes métier (100 000).

Près d’un professionnel sur deux bénéficie d’un bonus. Et près des deux tiers d’entre eux ont été augmentés en 2012 (59 % en Europe).

En 2012, Panaya avait également sorti une étude sur les salaires dans le monde SAP (basée sur les réponses de 805 entreprises et SSII fin 2011). Le salaire moyen s’élevait alors à 96 500 dollars chez un intégrateur et à 93 150 dollars dans une entreprise utilisatrice. Là aussi, la médiane européenne affichait un décrochage en comparaison à son homologue américaine (84 000 dollars contre 105 000 dollars).

Crédit photo : © Igor Stevanovic / Shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur