Pour gérer vos consentements :

Les salaires de RSSI et développeurs progressent en Île-de-France

Spécialiste du recrutement et de l’intérim, PageGroup publie l’édition 2017 de son étude de rémunérations. Cette étude s’appuie sur l’analyse de missions et entretiens effectués en 2015 et en 2016 pour ses clients. Dans les systèmes d’information, les rémunérations annuelles brutes fixes de profils très recherchés par les recruteurs sont orientés à la hausse. C’est notamment le cas pour les développeurs, les data scientists et les responsables de la sécurité des système d’information (RSSI).

La prime aux développeurs

PageGroup propose ci-dessous ses grilles de rémunération dans les SI pour des postes en Île-de-France (les tendances salariales à la hausse sont illustrées en jaune dans le tableau).  Les salaires y sont supérieurs de 10 à 20% à ceux pratiqués dans d’autres régions du pays. L’expérience du candidat, le secteur d’activité et la taille de l’entreprise font également varier le niveau de salaire. Un développeur (C#, Net, PHP…) doté de 2 à 5 ans d’expérience, par exemple, peut tabler sur une rémunération moyenne brute annuelle comprise entre 30 000 à 42 000 euros à Paris et dans sa région. Comptez de 45 000 et 60 000 euros pour un data scientist. Et de 45 000 à 70 000 euros pour un ingénieur en développement expérimenté (de 5 à 15 ans d’activité dans la profession).

Et l’or pour les RSSI ?

Les responsables de la sécurité des systèmes d’information voient aussi leur rémunération annuelle augmenter, d’après la société de recrutement spécialisé. Un constat partagé par d’autres, dont le cabinet Robert Half.  Et, selon PageGroup, un directeur de la sécurité des SI, ayant 5 à 15 ans d’expérience, peut tabler sur une rémunération comprise entre 90 000 et 120 000 euros. Le salaire fixe d’un DSI francilien varie, quant à lui, de 80 000 à 150 000 euros (un montant stable en un an).

Ingénieurs et auditeurs

Dans les infrastructures IT, d’autres profils profitent d’une augmentation de salaire. C’est le cas des techniciens réseau et des ingénieurs (système, réseau ou production). Le salaire des premiers est compris entre 30 000 et 40 000 euros, au-delà de 5 ans de carrière et en Île-de-France. La rémunération des seconds, jusqu’à 15 ans d’expérience, peut varier de 60 000 à 100 000 euros…

Jusqu’à 100 000 euros par an, c’est également la rémunération que peut espérer un auditeur informatique expérimenté, à Paris et dans sa région, selon PageGroup.

Lire aussi :

Une pénurie de profils dans la tech française… vraiment ?
Salaires : embellie dans le numérique, stagnation dans l’IT traditionnelle
Salaires des cadres : les trois profils les plus porteurs viennent de l’IT

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago