Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots d’ordre : « confiance, succès client, innovation ».

Salesforce l’a annoncé cette semaine. Le quarantenaire Bret Taylor est dorénavant co-chief executive officer (co-CEO) de le multinationale du CRM en mode cloud.

Egalement nommé vice-président du conseil d’administration (vice-Chair), Bret Taylor va travailler en binôme avec Marc Benioff, qui a cofondé l’entreprise en 1999.

« Ensemble, Bret et moi allons mener Salesforce vers un prochain chapitre, tout en conservant nos valeurs communes : confiance, réussite client, innovation et égalité pour tous », a déclaré Marc Benioff dans un communiqué. Le dirigeant réfléchit à sa succession.

Bret Taylor serait un prétendant de choix.

Salesforce, après Facebook et Google

Bret Taylor fait partie des profils les plus recherchés par les entreprises de la Silicon Valley.

Il était dernièrement président et directeur des opérations (COO) de Salesforce, après avoir été son directeur produit (CPO). Il a rejoint la firme américaine durant l’été 2016 après l’acquisition de Quip, plateforme collaborative cofondée par ses soins.

Avant de fonder Quip, il a exercé la fonction de directeur de la technologie (CTO) de Facebook, acquéreur en 2009 de sa société FriendFeed. Ingénieur logiciel de formation (université Stanford), Bret Taylor a débuté sa carrière chez Google, où il fut co-créateur de Google Maps.

Chez Salesforce, il met en exergue les actions de croissance, dont le rachat finalisé en juillet 2021 de Slack pour 27,7 milliards $ par la firme.

Salesforce a publié mardi un chiffre d’affaires de 6,86 milliards $ pour son 3e trimestre clos le 31 octobre. Ses revenus ont ainsi progressé de 27% en glissement annuel.

(crédit photo : Cite Conference on VisualHunt.com)