Pour gérer vos consentements :
Categories: Business

Salesforce France : la vague de départs culmine avec le DG

« Je quitte un climat de défiance pour rejoindre un climat de confiance. » C’est en ces mots que Denis Soupault avait annoncé, début mars, son arrivée chez UiPath. Il y a pris le poste de directeur commercial assurances et banques pour la filiale française.

Quelques semaines auparavant, l’intéressé avait officialisé la fin de son aventure chez Salesforce France, où il occupait le même poste.

S’agit-il d’un départ contraint ? Difficile de l’affirmer. Certaines déclarations de Denis Soupault suggèrent une décision de plein gré. « J’ai décidé […] de quitter Salesforce France en pleine 3 ème [sic] vague de Covid », explique-t-il par exemple. D’autres propos sèment davantage de doute. Notamment quand il est question d’une mise au placard.

« L’aventure se termine pour nous et il y a peu de survivants », ajoute Denis Soupault dans un autre post. Ce « nous » regroupe, pour reprendre les termes de l’ancien de Sybase, ses « partners in crime du canal historique ».

Sur la liste, il y a Yannis Daubin, ex-directeur des ventes aux entreprises. Parti en janvier, il a rebondi à la tête de la filiale française de ServiceNow. Il y a aussi Samuel Bonamigo et Maxime Laugier. Le premier était responsable des marchés de croissance en EMEA. Il est passé chez Google Cloud. Le second gérait les grands comptes dans plusieurs secteurs (télécoms, transports, énergie, etc.). Il avait mis les voiles en novembre dernier et a pris les rênes de UiPath France.

Olivier Derrien quitte aussi Salesforce France

Denis Soupault n’oublie pas Olivier Derrien. Ce dernier vient lui aussi de quitter le navire, après un peu plus de deux ans à la direction générale de Salesforce France. Ancien d’IBM, de Business Objects et d’Oracle, il avait rejoint la firme de Marc Benioff en 2010 pour diriger les activités en Europe du Sud (France, Italie, Espagne, Portugal, Moyen-Orient, Maghreb).

Dans son cas, on comprend qu’il s’agit d’un départ contraint. « Salesforce ayant décidé de poursuivre son développement sans moi, j’ai dû […] avec regret quitter mes fonctions », résume Olivier Derrien, en datant la fin de son aventure au 21 mars.

Peu après Olivier Derrien, c’est Olivier Elbaz qui a officialisé sa fin de parcours chez Salesforce. Il était arrivé en 2011 comme responsable de comptes dans le secteur des services financiers. Cinq ans plus tard, il avait pivoté du côté d’Israël, jusqu’à prendre sur place la direction de l’activité commerciale.

Illustration principale (tour Salesforce de New York) © Salesforce

Recent Posts

Dell Technologies dévoile ses offres Apex « as-a-service »

Calcul, stockage, mise en réseau... Dell lance les premières offres et solutions d'infrastructure « as-a-service…

8 heures ago

Belnet : une cyberattaque au motif politique ?

Belnet, le FAI des institutions belges, a connu mardi un DDoS d'ampleur. L'attaque a compromis…

8 heures ago

DevSecOps : 5 clés du rapport GitLab 2021

Les délais de déploiement sont plus courts, mais les tests logiciels restent un point de…

11 heures ago

Cloud : la souveraineté, seule variable du marché européen ?

L'enjeu de souveraineté sera au coeur des évolutions du marché européen du cloud, selon une…

12 heures ago

Anthony Cirot, nouveau Directeur général de Google Cloud France

En provenance de VMware, Anthony Cirot prend le poste de Directeur général de Google Cloud…

15 heures ago

PSE IBM France : la direction embraye sur un PDV

Le plan social d'IBM France ne devrait finalement impliquer que des départs volontaires. L'intersyndicale se…

16 heures ago