Pour gérer vos consentements :

Salesforce renforce Marketing Cloud avec Krux

Salesforce a pris goût au DMP ( data management platform) de Krux. Le groupe de Marc Benioff annonce son intention d’acquérir cette start-up entrée dans son écosystème de partenaires à la mi-2015 par le biais de l’API « Active Audiences ».

Le document communiqué en date du 3 octobre 2016 à la SEC (Securities and Exchange Commission, organisme de contrôle et de régulation des marchés financiers aux États-Unis) fait état d’un deal en cash et en actions.

Pour la partie en numéraire, la somme est fixée : 340 millions de dollars.

C’est plus compliqué sur le deuxième volet. Le volume de titres ordinaires échangés dépendra de la date de finalisation du rachat (Salesforce vise la fin de son exercice fiscal 2017, le 31 janvier prochain). Il sera calculé sur une période 10 jours à compter de l’avant-veille, en fonction du cours moyen de l’éditeur sur le Nasdaq.

Le chaînon manquant à Marketing Cloud

Si on se base sur l’historique de cotation de Salesforce, le montant total de l’opération avoisinerait les 700 millions de dollars. Elle permettrait au groupe américain d’enrichir son offre « Marketing Cloud »… mais aussi sa plate-forme de machine learning Einstein, récemment dévoilée.

Krux exploite effectivement des technologies d’intelligence artificielle, alimentées par des milliards de signaux captés sur Internet dans le but d’améliorer l’identification des segments d’audience et le ciblage des utilisateurs, quels que soient les canaux sur lesquels ils évoluent.

L’Oréal et JetBlue font partie des quelque 200 clients à avoir adopté cette offre qui, d’après la start-up basée à San Francisco*, gère « plus d’un milliard et demi d’enregistrements CRM par mois », explique ITespresso.

Salesforce tient là un chaînon manquant dans sa plate-forme « Marketing Cloud », déjà alimentée par l’acquisition de Buddy Media (gestion des campagnes sociales) ou encore ExactTarget (marketing automation) : la DMP, dont le concurrent Oracle s’est lui aussi doté par croissance externe (BlueKai, Datalogix) et qu’Adobe propose sous la marque « Audience Manager ».

* Accel Partners, Sapphire Ventures et IDG sont les principaux fonds à avoir mis leurs billes dans Krux, qui a levé 50 millions de dollars en six ans d’activité (source CrunchBase). Le CEO et cofondateur Tom Chavez assure que l’accompagnement des partenaires « se poursuivra » sous cette nouvelle ère…

A lire aussi :

Salesforce va-t-il saboter la fusion Microsoft-Linkedin ?

CRM : Microsoft arrache HP à Salesforce

Crédit Photo@romrf-Shutterstock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago