Pour gérer vos consentements :

Salesforce s’offre Troops.ai pour muscler Slack

Salesforce.com, l’éditeur californien du CRM en mode cloud, a négocié l’accord définitif lui permettant d’acquérir l’entreprise Troops.ai. Le montant de l’opération reste confidentiel.

Basée à New York City, Troops a levé plus de 19 millions $ depuis depuis sa création en 2015. L’éditeur fournit un service de communication financière et commerciale. L’outil est conçu pour optimiser la vélocité du processus des ventes et la collaboration entre équipes dédiées.

Pour ce faire, Troops livre en temps réel des informations (insights) depuis différents systèmes et plateformes collaboratives et de messagerie.

L’outil « surveille chaque champ qui change ou ne change pas dans les clouds Salesforce pour envoyer des signaux à Slack et Microsoft Teams aux bonnes personnes au bon moment avec les meilleures actions personnalisées », peut-on lire sur l’AppExchange de Salesforce.

Le but est de renforcer la performance d’équipes en contact direct avec les clients en leur donnant les moyens de conclure des transactions avec succès et plus rapidement.

Tourner le dos à Microsoft Teams ?

« Troops est la couche d’intégration la plus sophistiquée entre Salesforce Sales, Marketing et Support Clouds & Slack ou Microsoft Teams. Elle est utilisée par des centaines de clients à travers le monde, dont Slack, Twilio, Shopify, Stripe et Snapchat », relève-t-on.

L’acquisition de Troops.ai par Salesforce devrait être finalisée d’ici le 31 juillet 2022 (soit durant la 2e trimestre de l’exercice fiscal 2023 de Salesforce).

Les parties doivent se conformer aux conditions de clôture habituelles.

Une fois l’intégration opérée, Troops fera partie de Slack. La société de communication collaborative, dont le rachat a été finalisé en juillet 2021 pour 27,7 milliards $ par Salesforce.

La firme est actuellement co-dirigée par Marc Benioff et Bret Taylor.

(crédit photo © Salesforce.com)

Recent Posts

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

2 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

7 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

24 heures ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

24 heures ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

1 jour ago