Salesforce.com lance la SOA à la demande

Régulations

Salesforce SOA prolonge l’approche ‘no software’ du géant du CRM en
ligne en élargissant les fonctionnalités de son langage de programmation Apex
avec l’intégration de fonctionnalités pour la SOA

Marc Benioff, le fondateur, président du conseil d’administration et CEO de Salesforce.com, continue sa croisade contre les grands éditeurs et annonce sa première technologie de SOA (Service Oriented Architecture) à la demande.

Selon lui, Salesforce SOA “va permettre d’accélérer radicalement le développement et la disponibilité des applications à la demande sur Internet, qui ont été freinés par les infrastructures des grands éditeurs.?

S’appuyant sur sa plate-forme à la demande, Salesforce SOA fournira les outils pour créer des ‘mash-up‘, ces services à la demande ‘multi-tenant‘, qui reprendront les processus de workflow et les processus métiers des entreprises.

Le développement des applications SOA utilisera le langage de programmation Apex, planifié pour la fin 2007, intégrant des services Web depuis la facturation, jusqu’à l’enregistrement de commandes sur les systèmes, en passant par l’inventaire du stock.

Des appels (call out) pourront être effectués vers des services Web internes, mais aussi vers des backoffice tels que Oracle Financials et SAP Order Management, ou des services Web externes tels que FedEx, Hoovers et Yahoo.

Une version avancée de Salesforce SOA sur Apex est prévue pour la mois d’août.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur