Salon 3GSM 2007 : Windows Mobile 6 confirme son ambition globale

Régulations

La nouvelle mouture du système d’exploitation mobile de Microsoft entend
encore séduire à la fois le grand public et les professionnels. Le grand écart ?

Encore marginal dans le secteur du mobile il y a quelques années, Microsoft est aujourd’hui un acteur incontournable de ce marché. La firme a réussi là où beaucoup lui prédisaient d’aller dans le mur. A ce jour, 125 opérateurs vendent des combinés équipés de Windows Mobile, et de plus en plus de fabricants adoptent ce système, dont Palm… ce qui constitue un certain tour de force.

Pour autant, le succès de Microsoft n’est pas total. Si la firme réussit plutôt bien dans le marché des PDA communicants, où sa part de marché a progressé de plus de 30% en 2006, le marché des smartphones reste encore sous la domination du britannique Symbian, contrôlé par Nokia. Or, les volumes se font dans ce segment.

Microsoft l’a compris et renforce aujourd’hui les fonctions grand public de son OS avec la sortie de Windows Mobile 6.0. Le système fait la part belle à la gestion des contacts et de présence quelque soit l’environnement : e-mail, messagerie instantanée ou appels téléphoniques. Tout est intégré et accessible en un clic.

De même, Windows Mobile intègre les fameux outils Windows Live qui incluent au sein d’une même ‘porte d’entrée’, la recherche (Live Search), les e-mails (Live Mail-Hotmail) et la messagerie instantanée (Live Messenger). Il s’agit ici de porter l’expérience de l’utilisateur du PC vers le mobile.

“Microsoft capitalise sur sa marque et ses services utilisés par des millions de personnes en mode PC. Pour autant, est-ce qu’un utilisateur lambda a besoin de Windows Mobile ? Car les opérateurs et Microsoft proposent déjà ce type de services (tout ou partie) au sein de leurs offres. Exemples : Orange a lancé Live Messenger by Orange, le MVNO Ten propose lui aussi des briques de l’offre Live”, commente Thomas Husson, analyste mobiles pour Jupiter Research.

Bref, Microsoft ne devrait-il pas se concentrer sur le marché professionnel, son coeur de cible ? Sur ce terrain, Windows Mobile 6.0 apporte son lot de nouveautés qui “améliorent vraiment la productivité de l’utilisateur”, selon Peter Knook, Senior Vice-Président de la division mobiles de Microsoft.

Côé messagerie en mode push (entrants, en continu), les mails sont pour la première fois au format HTML d’origine avec liens cliquables et mise en forme (images, tableaux). Les éléments textuels et visuels sont ainsi affichés de la même manière que sur un PC et l’utilisateur peut consulter ses messages à partir d’un serveur de messagerie d’entreprise comme Exchange Server 2007, de comptes de messagerie en ligne comme Windows Live Messenger, ou encore à partir des services de messagerie proposés par les principaux fournisseurs d’accès, comme Yahoo.

Surtout, l’OS intègre le pack Office de manière intégrale. Windows Mobile 6 permet de visualiser et de travailler sur les mêmes fichiers que ceux qui sont sur le bureau, ou encore de synchroniser le bureau avec le mobile ou de synchroniser le mobile avec Outlook et Exchange Server.

A ce propos, Microsoft a indiqué que sa technologie Direct Push sera mise à jour afin d’assurer la synchronisation automatique de l’agenda, des taches et des contacts dans Outlook en utilisation d’Exchange Server.

De nouveaux composants de sécurité ont été apportés : cryptage, sécurité, gestion à distance. Logique lorsque l’on sait que des milliers de mobiles et de PDA sont perdus chaque jour et que ces terminaux renferment des données sensibles. Il est ainsi possible d’effacer à distance les données stockées en cas de perte ou de vol.

Par ailleurs, Microsoft annonce que son OS supporte la voix sur IP en mode SIP. Un atout de choc pour les professionnels et les entreprises. Encore faut-il que les opérateurs ne brident pas cette fonction…

En France, Windows Mobile 6.0 sera évidemment supporté massivement par Orange. « Premier opérateur du marché à avoir lancé un smartphone Windows Mobile, Orange a développé un partenariat fort avec Microsoft, qui franchira un e nouvelle étape avec l’arrivée de Windows Mobile 6 », explique Sanjiv Ahuja, CEO de l’opérateur. Ainsi, le SPV E650 d’Orange fabriqué par HTC sera l’un des premiers smartphones équipé du nouvel OS.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur