Salon Cartes : la clé USB sera-t-elle l’objet communiquant de demain ?

Cloud

Payer  avec une clé USB ? Demain, peut être. En tout cas, c’est certain, elle permettra très bientôt de monter dans le train, dans quatre régions françaises

Porte-clés, montres, clés USB…Il n’y a pas que des cartes, au salon Cartes. Des « objets intelligents » sont également présents. Identification, paiement, transport … Les applications possibles sont nombreuses. Reste à savoir si ces objets vont savoir gagner leur place d’objet quotidien multi-applications. C’est en Asie et aux Etats-Unis que les « objets intelligents » sont les plus utilisés.

Sony, par exemple expose sur le salon montres et portes clés. L’ « octopus Watch » est utilisée à Hong Kong comme ticket de transport et comme porte monnaie électronique dans des distributeurs automatiques de produits, ou chez des commerçants. Autre exemple, un porte clés a été utilisé comme titre d’entrée plus rapide dans le stade de pour les matchs de la saison «Hawaii winter baseball », en 2006 et 2007.

USB bon à tout faire ?

A quelques allées du stand Sony, Neowave, une start up basée à Marseille, expose ses nouveaux modèles de clés USB. Toutes sont dotées d’une mémoire d’une capacité qui va jusqu’à 4 giga octet, compartimentée et pour partie sécurisée, dotées d’une carte à puce, certifiées Iso1443, et largement personnalisables. Première application : le transport. « Nous allons bientôt démarrer un pilote dans quatre régions avec la Ratp et la SNCF » explique Mélanie Letierce, responsable clientèle. « La clé USB permettra de passer les portillons sans contact, par RFID, mais également de recharger son abonnement ou des tickets sur le site Internet du transporteur. Par ailleurs, ce dernier a la possibilité d’inclure des informations utiles au passager sur la clé ».

Une photo clipée et théoriquement impossible à enlever, permet d’identifier visuellement le client par les contrôleurs. La carte à puce insérée dans la clé USB sert à authentifier le client, lors du passage devant le lecteur de puce, et lors de la connexion sur le site internet. Au delà du transport, la clés USB peut servir dans le domaine bancaire et commercial, en abritant des programmes de fidélisation.

Au delà du partenariat noué avec Monéo, pour l’avenir, la certification EMV, « est un objectif » explique Mélanie Letierce. Elle permettrait de participer aux programmes de paiement sans contact, sans avoir à se poser la question complexe du business model à établir entre les opérateurs téléphoniques et les banques.

Une clé de voiture portefeuille

NXP, semi conductors présente sur le salon un prototype de clé de voiture développé avec BMW multifonctions. Il permet le payement sans contact, le contrôle d’accès, ainsi que d’autres fonctions comme du e-ticketing dans les transports publics. Une clé qui pourrait se révéler très utiles pour payer l’essence, le parking ou les péages autoroutiers, et accéder à leurs services personnalisés proposés sur internet par la marque automobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur