Salon CARTES: le format EMV en France, une migration maîtrisée

Cloud

En France, le déploiement du nouveau standard international de cartes bancaires EMV se fait lentement, mais sûrement

A l’heure où les puces font leur apparition sur les cartes bancaires de nos voisins européens tels que le Royaume-Uni, l’Allemagne ou la Belgique, les banques françaises font figure de véritables pionnières dans le monde de la sécurité des paiements. Les cartes bancaires françaises sont en effet équipées d’une puce depuis déjà douze ans ! Mais aujourd’hui, pour coller au nouveau standard international EMV (Europay, Mastercard, Visa), la France doit, au même titre que ses homologues européens, procéder au renouvellement systématique des cartes et à la mise à jour des distributeurs automatiques de billets (DAB). Or l’échéance du 1er janvier 2005, fixée à l’origine par les réseaux internationaux, approche à grands pas? Devant un tel chantier, le Groupement des Cartes Bancaires “CB” déclare que,

« l’année 2004 constitue une année de grande mutation technologique pour le système de paiement et de retrait par carte bancaire. »Car si certains autres pays ont choisi d’y aller progressivement en ne faisant migrer dans un premier temps que leurs cartes ou leurs terminaux de paiement, la France a fait le pari audacieux du “big bang”. Elle a ainsi décidé de faire évoluer en parallèle l’ensemble de ses cartes, terminaux de paiement et DAB. A fin octobre 2004, le groupement CB annonçait que 4,4 millions de cartes, 72.950 terminaux de commerce de proximité, 31.480 points d’encaissement de la grande distribution et 21.210 DAB avaient déjà migré vers le standard EMV en France. Un parc de 47 millions de cartes à renouveler La migration est en train de rapidement s’accélérer, alors qu’à fin mai 2004, seulement 326.000 cartes et 9.500 DAB avaient migré vers le standard EMV. Car le mouvement est loin d’être terminé. Il va falloir en effet remplacer à terme l’intégralité des 47,6 millions de cartes bancaires en circulaton, ainsi que faire passer le million de terminaux de paiement électroniques et les 41.000 DAB de l’ancien standard B0′ vers le nouveau standard international EMV. Toutefois, s’il convient d’en saluer le démarrage, d’après ces chiffres, seulement 10% des porteurs de cartes en France sont équipés EMV. Alors que le Royaume-Uni est sur le point d’achever sa migration, il faut noter que pour 9 Français sur 10 qui effectueraient aujourd’hui un retrait à Londres le niveau de sécurité reste le même qu’auparavant, même si en apparence la carte est équipée d’une puce.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur