Salon Cartes: NFC, M2M, Internet des objets à l'honneur

Sécurité

Le Salon Cartes et IDentification ouvre ses portes à Villepinte, ce 17 novembre pour 3 jours – événement mondial unique, pour un secteur qui maintient son dynamisme.  Invité d’honneur: la Russie. Thèmes porteurs 2009: le NFC, M2M, Internet des objets…

Le Salon Cartes, devenu ” Cartes et IDentification ” s’ouvre sous de bons auspices.

Il est vrai qu’il se positionne sur un marché qui reste dynamique malgré la crise, le créneau des “technologies de la sécurité numérique et intelligente”.

Pour son édition 2009, le Salon Cartes s’adjoint donc ‘IDentification’. C’est le résultat de la fusion entre Exposium (Sial, Cartes…) et ComExpo (Foire de Paris), fusion intervenue fin 2008 pour donner naissance à la société ComExposium avec un effectif de 250 personnes environ. Cet organisateur d’événements dispose d’un pôle Sécurité, dirigé par Michael Weatherseed.

Ce qui explique la concomitance d’un autre Salon, Milipol, qui se déroule aux mêmes dates (plus un jour, du 17 au 20 novembre) mais Porte de Versailles à Paris – un Salon qui fête ses 25 ans et qui concerne la sécurité des Etats.

“Cartes et IDentification”, avec ses 450 exposants, reste le salon leader mondial de sa catégorie, à savoir la sécurité numérique, les technologies bancaires et les transactions électroniques.

Cette manifestation jouit, il est vrai, d’une grande notoriété à l’international, du fait d’acteurs majeurs, comme Gemalto, nés sur le sol français.

Ce Salon se veut le “lieu où se décident l’avenir et les grandes tendances des technologies de la carte à puce, de la sécurité numérique et du sans-contact (transactions, télécoms, services, transport)”, comme l’explique Slobodan Petrovic, directeur adjoint.

La partie nouvelle “IDentification” recouvre les technologies sécurisées et biométrie, l’authentification et ID management.

Cette édition 2009 met l’accent sur le paiement par mobile et le sans contact (ou NFC), ce qui fait le lien avec le “machine-to-machine” ou M2M.

“Le marché ses porte bien, constate Slobodan Petrovic, satisfait de constater que le nombre d’exposants s’est très légèrement contracté (-4% seulement)

après plusieurs années de croissance continue. La surface de stands s’est maintenue au dessus de 28.500 m2 (contre 30.000 m2 en 2008).

Le fait est que les principaux acteurs sont là : Gemalto, Oberthure , Sagem Sécurité, Sagem Orga, Wisecke, sans oublier des leaders internationaux comme le groupe chinois, Watchdata, ou encore le japonais DNP, un des géants de l’encartage.

Les champions des semiconducteurs sont également présents, tels Infineon, NMXT , STMicroelectronics, Samsung Semiconductors,

Inside Contactless… et, bien évidemment, les grands des réseaux bancaires -Visa , MasterCard, Amex…

75% des exposants sont étrangers.

De bons indices

Parmi les bons indices de l’édition 2009, Slobodan Petrovic relève les Trophées Cesam, en faveur de l’innovation, ont accueilli 304 candidats contre 230 en 2008 – “et avec de très bons dossiers et 34 finalistes à départager”, souligne le responsable.

Du côté du congrès (où 1.300 participants sont attendus), on note de nouveaux sujets de conférence comme le pré-paiement, on encore la norme NFC (sans contact), portée, comme le M2M et l’Internet des objets par les possibilités nouvelles des cartes de communication mobile SIM.

L’édition 2009, après les Etats-Unis l’an dernier, le Japon en 2007, c’est le tour de la Russie d’être le pays invité d’honneur, un marché où la monétique est en forte croissance.

__________

20 des 117 membres du pôle TES sont présents

A noter que vingt des membres du pôle de compétitivité TES (Transactions Electroniques Sécurisées) assureront une permanence durant ces trois jours, présentant leurs compétences dans le domaine des cartes à puce et des services associés. Donc des fabricants de cartes à puces, de

composants électroniques, des spécialistes de la transaction électronique et

de la sécurisation, des sociétés de conseil en monétique et des éditeurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur