Salon CeBIT: les convergences annoncées se concrétisent (1)

Régulations

Entre téléphonie fixe et mobiles, entre data, photo, musique et video, entre IP et Ethernet sur réseaux d’opérateurs SDH… la convergence devient tangible et prend de multiples formes. Dans les mobiles, d’abord

Sur le ceBIT, à Hanovre, premier salon mondial high-tech (6.207 exposants, 500.000 visiteurs attendus d’ici au 16 mars…), ce sont les téléphones mobiles 3G et au delà (avec la technologie HSDPA *) qui tiennent la vedette. Le défi 2005, ce sont des prototypes de téléphones portables qui font tout converger ou presque. Un vrai casse-tête pour les designers: car les futurs modèles de Nokia, Samsung, Sony-Ericsson, Siemens, LG, Toshiba… -certains sont en démo, d’autres encore en pré-prototypes (et Motorola avec iTunes d’Apple a reporté à plus tard sa présentation, car les opérateurs feraient pression, voulant conserver la diffusion!) – tous ces terminaux prétendent être à la fois téléphone portable, appareil photo en ligne, lecteur et téléchargeur de musique, récepteur TV! Tout cela avec un clavier de commandes unique. On imagine la gymnastique cérébrale pour passer d’une fonction à l’autre. A l’instar des claviers PC portables ou de calculettes scientifiques, on voit apparaître des touches de fonction qui permettent de réaffecter le dit clavier à des tâches distinctes (musique / TV / photo / téléphone), en particulier pour l’affectation des touches de direction (‘joystick’ pour changement de programmes, son, contraste…). Mais comment ferons-nous pour maintenir un programme TV en réception, tandis que l’on voudra lire et renvoyer un mini-message SMS, sans s’empêcher de prendre un appel urgent?

Les responsables R&D ou marketing interrogés sur place vous répondent que, de toute façon, il faut travailler à des contenus ad-hoc: ainsi les programmes video devraient être des séquences de quelques dizaines de secondes, venant s’insérer dans autre chose. Ce qui signifierait que les retransmissions de matchs, les séquences de ‘prime time’ seraient exclues? Surenchères ‘techno’ Les écrans couleurs de ces téléphones portables sont élargis, souvent réversibles à l’horizontal (on tend ainsi vers un mini format 16/9è ?) et ressemblent de plus en plus aux écrans des PDA haut de gamme, voire ceux des terminaux GPS (équipements portables de géolocalisation). Les surenchères se confirment, à des prix situés entre 600 et 900 euros. Pour ces nouveaux développements, Vodafone vient d’ajouter Toshiba à sa liste de fournisseurs. Chez Samsung, le modèle SGH-V770 présente déjà une définition photo de 7 millions de pixels contre 2 à 5 chez les concurrents). Nokia avec son 6230i très stylisé “loisirs” (photos d’un méga-pixel, seulement) veut banaliser l’accès à la musique vers un public jeune. Sony Ericsson présente le prototype, haut de gamme, d’un téléphone portable / ‘walkman’ (marque déposée de… Sony) offrant une qualité de son hi-fi. Le même Sony-Ericsson fait la démo d’un accessoire original: une caméra photo/vidéo mobile, auto-motrice et radio-commandée à partir du clavier téléphone portable: la Motion Cam Rob-1, ou « caméra robot » (lire précédent article). La convergence entre PC, consoles et home cinéma… Autre tendance remarquable sur le Salon CeBIt, la convergence présentée comme telle, entre l’informatique, le home cinéma les consoles de jeu, la visio-téléphonie… Selon un sondage DPA, 55% des ménages allemands considèrent que, bientôt, un ordinateur remplacera toute leur installation actuelle de magnétoscope, lecteur DVD, téléviseur. Et, dans la tranche des 14-34 ans, ils sont 75% à se l’imaginer déjà. A Hanovre, Microsoft met à jour son concept de ‘Multimedia home center”, tandis que des firmes comme Sharp ou Toshiba présentent des ensembles intégrant de superbes écrans plasma vidéo/TV, capables d’afficher vos images photo, du visio-phone, ou l’affichage des appels du téléphone… (*) HSDPA: high speed downlink packet access, ou accès rapide aux données; technologie qui va relayer le GPRS appliqué à la 2,5 et 3G en augmentant très nettement les débits ce qui doit permettre la réception de programmes TV vidéo numérique, pour début 2006. Les premiers ‘chips’, notamment chez Lucent Technologies, ont d’abord été développés sur des cartes adaptateurs PC, avant d’être portés sur les terminaux mobiles. ( A suivre: la convergence des réseaux ) Inventivité sur les lecteurs MP3 et clés USB

Les lecteurs de musique MP3 et récepteurs FM avec égaliseur, sont de plus en plus sympathiques, dessinés tels des petits ‘sticks’, avec leurs formes arrondies, 3 à 5 lignes d’affichage rétroéclairé; et ils s’accrochent au cou ou à la ceinture comme des gri-gris ou se glissent dans la poche de chemise Ces petits bâtons bourrés d’électronique (contenant jusqu’à 512 Mo de mémoire!) se personnalisent, se mettent aux couleurs exotiques. Même inventivité et ‘customization’ esthétique sur les petites clés “USB”, ces bâtonnets de mémoire qui ont définitivement relégué les disquettes au musée. Elles stockent couramment 128 voire 256 Mo et s’offrent avec cabochons rétractables, clapets rotatifs, jusqu’à ressembler à des broches décoratives, colorées et originales. Sponsors, à vos couleurs!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur