Salon CES: Hitachi, inventeur de la technologie IPS pour écrans LCD

Régulations

La nouvelle gamme, en technologie IPS, est baptisée tout simplement “1.5”, pour 1,5 pouce…

Sur le Salons CES de Las Vegas, qui ferme ses portes ce 10 janvier, Hitachi a présenté un écran LCD de 50” dont l’épaisseur est de 1.5 pouce, soit 35 mm seulement!

Hitachi a baptisé sa nouvelle gamme d’écrans plats 1.5. Rien à voir avec le son multicanal. Il s’agit de faire référence à cette limite de 1.5” en épaisseur qu’Hitachi s’impose sur ses nouveaux écrans.

La gamme comprend 3 tailles d’écran LCD : 32, 37 et 42 pouces. Ils utilisent la technologie IPS (In-Plane Switching) inventée par Hitachi et reprise par des concurrents sous licence (Philips, LG). Son gros avantage est d’offrir un angle de vision horizontal plus large que les technologies concurrentes VA et TN.

Projecteur de proximité

Sur son stand, Hitachi a mis en valeur ses travaux de recherche et développement, notamment celui du traitement des optiques pour la vidéoprojection à courte distance. Le CPA-100 est un projecteur de proximité capable d’afficher une image de 50 ‘’ sans déformation à quelques centimètres. Par exemple, vous fixez l’appareil en haut d’un mur et vous rétroprojetez juste en dessous, via un miroir incliné, les images vidéo sans déformation.

Les applications sont nombreuses, notamment en signalisation dynamique et en formation. Au CES, Hitachi avait choisi une application très ludique en plaçant ce type de vidéoprojecteur sous une table munie d’un verre dépoli afin de la transformer en table lumineuse, à la manière d’un écran plat posé horizontalement. En ajoutant de l’interactivité à l’image, on obtient des résultats très spectaculaires.

Le moniteur hybride

Autre invention présentée sous forme de prototype : le moniteur hybride. L’idée est de rétroprojeter sur un écran LCD la même image que celle qui est affichée, afin de les superposer exactement pixel à pixel.

Ce montage complexe permet de faire croître le contraste à 8 000 000 :1, un record jamais atteint !

Aujourd’hui, les consommateurs utilisent de plus en plus souvent leurs décodeurs numériques – câble et satellite – pour enregistrer des programmes en haute définition ou pour visionner des supports numériques téléchargés en streaming sur Internet.

Qui plus est, les consommateurs veulent disposer de ces contenus dans toutes les pièces de la maison ou de l’appartement. Il n’en demeure pas moins qu’enregistrer et visionner un grand nombre et une grande variété de programmes – ou de flux – mettent à l’épreuve le disque dur et le système de fichiers STB (Set Top Box) du décodeur.

Aussi, la division Hitachi Global Storage (Hitachi GST) spécialisée dans le stockage et la conservation des données, a annoncé au CES 2008 avoir apporté plusieurs améliorations à sa technologie logicielle AVSM (AudioVisual Storage Manager) en différenciant les applications de type « streaming » (films, supports en streaming) des applications de type « best-effort » qui ne sont pas nécessairement exploitées en temps réel (guide des programmes électroniques, téléchargement IPTV, visionnage de photos) et en optimisant l’ordonnancement des accès au disque dur pour en augmenter les performances et réduire de 60% le cycle de charge du disque, sa température de fonctionnement de 3°C et éliminer la fragmentation des fichiers, ce qui assure une plus grande longévité du système..

Cette gestion intelligente du stockage audiovisuel est compatible avec les disques durs de 2,5 et 3”.

La technologie AVSM offre aux fabricants de décodeurs STB (Set Top Box) une alternative à la fois souple, fiable et éco-énergétique“, souligne Nicholas Dunn, directeur marketing de la division décodeurs satellite de Broadcom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur