Salon Linux : le client léger Sun Ray plébiscité

Régulations

Retour sur une technologie qui prend enfin toute sa dimension avec les réseaux haut débit : Sun Ray et la Smartcard

Sur le stand Sun Microsystems du salon Linux, on attendait Solaris et les serveurs en architecture AMD. Au final, c’est le client léger Sun Ray avec sa Smartcard qui a tenu la vedette.

Qu’ont-ils donc de séduisants ? Ecran 17 pouces, clavier et souris, le poste Sun Ray séduit par sa simplicité. Et sur le côté de l’écran, un emplacement pour glisser la Smartcard. Dés son introduction, cette carte qui renferme les identifiants de son propriétaire ouvre le bureau de ce dernier avec ses applications dans l’état. Retrait de la carte, le bureau s’efface. Introduction dans un autre poste Sun Ray, le bureau s’affiche de nouveau dans l’état où on l’a quitté. Certes le système du client léger n’est pas nouveau, et des solutions existent qui proposent des fonctionnalités équivalentes? Mais pas la simplicité de la Smartcard ! Au c?ur du système, l’application Sun Ray Server 3.0 sous Solaris ou Linux. Sur le Sun Ray, l’interface Sun Desktop System, accessible à partir du serveur, avec ses applications bureautiques et réseaux, et les applications Solaris ou Linux. La solution Sun Ray n’est pas nouvelle non plus ! Mais lourde en ressources et faute de réseaux suffisamment performants, elle n’avait pas encore rencontré son public. La multiplication des réseaux haut débits, ADSL en tête, devrait lui permettre de le rencontrer enfin ! Lire notre dossier Spécial Salon Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur