Salon Minatec (1): les nano-technologies tirent l’ultra-miniaturisation

Cloud

Rencontres MINATEC à Grenoble : le développement rapide des nanotechnologies pousse encore plus loin les limites de la miniaturisation. Fascinant
(Volet 2/A suivre: application médicales/)

A l’occasion de l’inauguration du Pôle d’innovation MINATEC à Grenoble ce 1er Juin, les rencontres internationales sur les micro- et nanotechnologies ont vu quelques-uns des meilleurs spécialistes du domaine échanger sur les

sauts technologiques propres à cette industrie. MINATEC constitue l’un des principaux investissements de recherche français de ces dernières années: 200 millions d’euros. Rappelons qu’en 20 ans, 4 milliards d’euros ont été injectés dans la recherche en Isère, qui devient (avec ses 18.500 emplois dans la filière microélectronique) un pôle majeur dans la technologie de l’information et de la communication. Avec ses 44.000 m² de nouveaux bâtiments et ses 3.600 personnes en 2006, MINATEC est désormais le plus grand centre de recherche européen en micro et nanotechnologies. La microélectronique continue ses avancées en matière d’intégration : ’90 nanomètres’ est « le standard », et les technologies de 65 et de 32 nanomètres sont prêtes pour les ‘puces’ de demain. Côté « nano », on parle aujourd’hui d’échelle moléculaire (un « système » peut mesurer 1 ou 2 nanomètres seulement). Des équipes du CNRS de Strasbourg et de Grenoble mettent au point des « machines » reproduisant à cette échelle, par le biais de réactions chimiques, des systèmes qui nous sont familiers dans d’autres dimensions, tels l’ascenseur ou le muscle humain? On prévoit également que la moitié des médicaments produits en 2010 relèveront des nanotechnologies. ____ (Volet 2 /à suivre: application médicales/) (*) Consultant, Bream & Laanaia (38 – Grenoble) http://www.bream-laanaia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur