Salon Minatec (4): PullNano, programme ‘Nanotech’ de l’U.E

Régulations

Nouveau projet intégré de l’Union Européenne, PullNano a démarrée le 1er juin pour une durée de 30 mois. Montant des subventions: 25 millions d’euros

Ce programme européen fédère 35 partenaires, dont 17 laboratoires de recherche, «

autour des nouvelles architectures des transistors, des interconnexions multicouches et des nouveaux matériaux métalliques, afin de lever au plus vite les obstacles du développement du 32 nanomètres et du 22 nanomètres», précise le communiqué de presse. Grâce à la miniaturisation, les technologies de semi-conducteurs permettent des innovations majeures dans les produits et services du multimedia, de la téléphonie, et dans plusieurs domaines industriels. Mais le progrès a un prix : chaque étape ou « n?ud technologique » augmente de 30% les coûts de R&D, d’où la nécessité de mettre en commun outils et compétences. Côté industriel, on trouve dans ce consortium les majors européens du domaine, tels que STMicroelectronics, Philips, ou Infineon, mais aussi des PME comme IBS (Ion Beam Services, société basée à Aix-en-Provence et spécialisée dans l’implantation ionique, étape stratégique dans la fabrication des puces), ou le grenoblois DOLPHIN INTEGRATION, expert reconnu des « composants virtuels » (des blocs de propriété intellectuelle) pour la conception des « systems on chip ». Reste que 25 Millions d’Euros, c’est bien mais c’est peu comparé aux 800 Millions d’Euros d’aide publique distribuée annuellement à cette industrie aux U.S.A. ou au Japon? En Europe, l’innovation reste majoritairement financée par le secteur privé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur