Samsung affiche de meilleurs résultats qu’attendus

Régulations

Le géant sud-coréen affiche une baisse de son bénéfice, mais moins forte
qu’attendue

Le géant sud-coréen Samsung Electronics subit la baisse du prix des mémoires, que n’a pu compenser l’évolution du marché des écrans plats. Son chiffre d’affaires a cependant progressé de 3,7 % à 14.630 milliards de wons, soit environ 16 milliards de dollars.

Les analystes attendaient un bénéfice net de 1.290 milliards de wons, mais le groupe n’a affiché qu’un repli de -5% de son résultat net, à 1.420 milliards de wons, soit environ 1,55 milliards de dollars.

Téléphonie, écrans LCD et mémoire

La division télécoms de l’industriel affiche un record, 37,4 millions de téléphones mobiles livrés entre avril et juin, soit 7 % de plus par rapport au premier trimestre. Samsung devrait dépasser les 150 millions d’unités livrées au cours de l’exercice? Et peut-être ravir la seconde place mondiale à Motorola !

Mais la division doit en partie son succès sur l’entrée et le milieu de gamme, ce qui pèse inévitablement sur sa marge, qui est passé du premier au second trimestre de 13 % à 8 %. Une situation passagère, Samsung annonce un retour aux deux chiffres au cours de ce troisième trimestre?

Après quelques mois semestres difficiles où le marché anticipait plus qu’il ne réalisait des objectifs ambitieux, atteints au prix d’importantes concessions sur le prix et la marge, le secteur des écrans plats LCD à cristaux, que domine le constructeur se redresse. Chez Samsung, cela se traduit par un triplement de la marge opérationnelle, qui passe de 3 % à 9 %.

Reste les mémoires DRAM. Le marché est particulièrement dynamique et la production évolue à un rythme soutenu. Trop, certainement, puisque là aussi l’offre devance la demande, surtout sur les mémoires NAND. Résultat, les prix ont chuté de plus de 40 % !

Chez Samsung, cela se traduit par une chute de la marge sur les semi-conducteurs. Elle est passée de 22 % en 2006, à 12 % au premier trimestre, et 8 % sur le second trimestre. Mais Samsung reste optimiste, et anticipe à la fois une hausse des prix au troisième trimestre, de l’ordre de 5 % (NAND) à 9 %, ainsi qu’une augmentation des livraisons sur l’année, de 10 % pour les DRAM, et même de 130 % sur les NAND.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur