Samsung Ativ Q : un hybride à double titre

OS mobilesPoste de travailTablettes
Windows 8 et Android 4.1.1 au sein de l'Ativ Q de Samsung.

Samsung détonne avec son Ativ Q, un portable sous Windows 8 qui se transforme en tablette et embarque Android. Une offre haut de gamme.

Après le smartphone, le notebook. Ou plutôt l’hybride tablette. Samsung a présenté la semaine dernière son convertible Samsung ATIV Q, rapporte ITespresso.fr. Hybride par son format d’usage (PC ou tablette) et son environnement.

Ainsi, la commodité de l’expérience utilisateur passe par une cohabitation entre Windows 8 et Android. Il ne s’agit toutefois pas d’une configuration en double amorçage : pour lancer l’OS mobile de Google (version 4.1 « Jelly Bean »), il faut passer par un émulateur. Il n’en reste pas moins que la présence d’Android au sein de Windows est plus qu’un symbole caractérisant la prédominance de l’offre Google sur le marché mobile.

Interaction Windows-Android

L’interaction entre les deux systèmes d’exploitation est effective au niveau des fichiers et des dossiers (copie par glisser-déplacer), mais aussi de la technologie S-Pen, du nom de ce stylet actif utilisable avec Android et Windows 8. Seules quelques fonctionnalités manquent à l’appel, notamment le centre de notification, sous Android.

Avec l’outil SideSync, le périmètre d’interaction s’étend aux smartphones de la gamme Galaxy, qui peuvent faire office de second écran, alors pilotés par le pavé tactile et le clavier de l’ATIV Q. Et avec Virtual Phone, c’est le PC qui devient un 2e affichage pour le smartphone.

Plus fort que le retina d’Apple

Côté configuration matérielle, l’Ativ Q s’articule autour d’un écran de 13,3 pouces dont la résolution (3200 x 1800 points, soit 275 ppp) dépasse le Retina d’Apple. La finesse (14 mm), la légèreté (1,3 kg) et l’autonomie (9 heures) en constituent les principaux arguments, mais le propos se porte aussi sur la flexibilité.

Déportée sur un support qui concentre l’essentiel de l’électronique pour améliorer la dissipation thermique, la charnière centrale permet effectivement d’orienter et d’incliner, à loisir, l’écran, véritable électron libre.

Du haut de gamme

Le reste de la configuration (plate-forme Intel Haswell, 4 Go de RAM, SSD de 128 Go, connectique USB 3.0/HDMI…) est à l’avenant, mais il est question d’un tarif de base autour de 1300 euros TTC, pour le mois d’août.

Une offre positionnée sur le créneau du Yoga 13 de Lenovo, du Taichi d’Asus ou encore du Vaio Duo de Sony, donc.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Samsung


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur