Samsung augmente de 20 % le prix de ses mémoires flash NAND

Régulations

Sale coup pour l’industrie et les consommateurs? ou pour le géant coréen ?

La demande de mémoires flash NAND ne cesse d’augmenter, et le sud-coréen Samsung craint de ne pouvoir pas répondre à la demande de ses clients?

Pour faire face à cette difficulté industrielle, le leader du marché a adopté une démarche stratégique radicale autant qu’inattendue : il augmente unilatéralement ses prix de 20 % !

Le module flash NAND 8Go passe ainsi de 8 dollars à 9,5 dollars (tarif usine).

Dans le même temps, ses concurrents Hynix et Toshiba, qui auraient pu profiter de l’aubaine et augmenter leur marge en suivant le mouvement que tente d’imprimer Samsung, maintiennent leur tarification aux alentours des 8 dollars. Ils pourraient en revanche revoir leurs prévisions de volumes à la hausse.

Samsung a certainement dû maintenir ses engagements tarifaires auprès de ses grands clients, comme Apple, qui ne seront donc pas affectés par la hausse. En revanche, les plus petits assembleurs et fabricants d’appareils électroniques qui embarquent de la mémoire NAND vont se détourner de Samsung pour s’approvisionner auprès de ses concurrents. Avec une interrogation, pourront-ils fournir les volumes commandés ?

Il faudra attendre le mois de septembre pour constater l’évolution du marché des mémoires NAND. Mais on peut dès aujourd’hui s’attendre à ce que la décision radicale de Samsung apporte un frein ? temporaire ? ? à la chute du prix des appareils électroniques, téléphones, baladeurs, appareils photo, etc., attendue pour la fin de l’année !

Au moment où l’usage des mémoires flash augmente à un rythme exponentiel, la décision unilatérale de Samsung va refroidir l’industrie, et le fondeur se voir accusé de forcer le marché à ralentir et à augmenter ses prix…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur