Samsung aurait pu mettre la main sur Android

LogicielsMobilitéOS mobiles

Android est passé à deux doigts de battre pavillon coréen et non américain. Andy Rubin, créateur d’Android, avait en effet proposé à Samsung de racheter son OS.

Dans son livre «  Dogfight: How Apple and Google Went to War and Started a Revolution », Fred Vogelstein dévoile quelques secrets sur le genèse d’Android. Après la création de la société Android en 2003, Andy Rubin cherche un acquéreur parmi les concepteurs de téléphones mobiles.

En 2005, il se tourne vers le géant de l’électronique grand public Samsung. La présentation de son projet tourne toutefois court, les dirigeants de la firme coréenne considérant le tout comme irréaliste et sans avenir. Un échec qui profitera à Google, puisque ce dernier rachètera Android deux semaines plus tard, pour 50 millions de dollars.

L’idée d’un écosystème sera finalement préservée

On connaît aujourd’hui le succès d’Android, premier système d’exploitation mobile dans le secteur des smartphones, et en passe de le devenir aussi dans celui des tablettes. Sans compter son large succès dans le monde de l’électronique embarquée. Et qui trouve-t-on comme premier constructeur de smartphones Android ? Samsung, qui pourrait ici regretter d’avoir éconduit aussi rapidement Andy Rubin.

Toutefois, le rachat d’Android par Google est plutôt une bonne chose. En effet, la firme a voulu conserver l’idée de base d’Andy Rubin, qui consistait à créer un vaste écosystème de constructeurs autour de cet OS (voir à ce propos notre article de 2007, « Mobiles : Google lance Android et l’Open Handset Alliance »).

Il est quasi sûr que Samsung aurait réservé cette offre à ses seuls terminaux mobiles, ce qui aurait pu conduire Android à la ruine, comme cela a été le cas pour Bada, l’OS pour smartphone que le Coréen avait lancé en 2010.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur la bataille opposant Apple à Samsung

Le Samsung Galaxy S4 en images

Le Samsung Galaxy S4 en images

Image 1 of 13

Samsung Galaxy S4
Ecran 5 pouces SuperAmoled Gorilla Glass 3 FullHD (1080p) en 441 ppp de définition. Du très haut de gamme


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur