Samsung et LG Philips, en avance sur leurs programmes LCD

Régulations

Dans la course au marché des téléviseurs à écran plat LCD, les fabricants visent la surproduction?

Samsung Electronics et LG Philips LCD ont chacun de leur côté pris de l’avance sur leur programme de lancement de production en masse d’écrans cristaux liquides de nouvelle génération.

Les lignes de production de septième génération ont de l’avance sur leur planning. LG Philips LCD, co-entreprise entre le coréen LG Electronics et le néerlandais Philips, a déjà indiqué que sa ligne entrait en phase de production de masse. Samsung ne pouvait pas rester en retrait et vient d’annoncer que sa ‘Line 7-2‘ va produire mensuellement dans l’immédiat 45.000 substrats en 40 pouces, avant de passer à 90.000 au second semestre. De son côté, LG Philips annonce des chiffres équivalents, 45.000 substrats dans les prochaines semaines. Mais n’envisage de passer à 90.000 qu’au premier trimestre 2007. En revanche, cette frénésie de production d’écrans pour téléviseurs et moniteurs plats n’a pas fini d’inquiéter les analystes. Certes, la demande du marché est forte, mais l’on s’interroge encore sur le débouché réel des écrans de grande taille. En effet, la demande n’est forte que sur les marchés où les produits restent abordables et où la guerre des prix fait rage, à savoir les écrans plats de petite taille. Sur les écrans de grande taille, l’industrie recherche encore des clients et la surenchère de production ne pourra qu’alimenter une nouvelle guerre des prix et des parts de marché au détriment des marges ! Sans oublier que Samsung produit déjà sur ‘Line 7-1‘ 60.000 substrats par mois. Avec son récent et intéressé partenaire Sony?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur