Samsung et Sony vont investir 2 milliards de dollars dans le LCD

Cloud

Les deux géants vont construire une nouvelle usine de huitième génération

Les écrans LCD constituent toujours une obsession pour les géants de l’électronique, tant ce secteur est porteur. Et les investissements en la matière se multiplient.

Ainsi, Samsung et Sony annoncent la construction conjointe (via leur co-entreprise S-LCD Corp.) d’une nouvelle usine d’écrans à cristaux liquides de deux milliards de dollars. L’objectif est clairement affiché: gagner encore des parts de marché sur ce segment à forte croissance, ont indiqué les deux groupes dans un communiqué. “Samsung va tenter de développer davantage encore son activité sur le marché des écrans LCD pour les téléviseurs et Sony va continuer à se concentrer de manière proactive sur les produits compétitifs et de qualité pour les écrans larges, avec pour objectif une expansion dans le domaine des téléviseurs LCD”, ont-ils ajouté. Cette nouvelle usine, de huitième génération, présentera une capacité mensuelle de 50.000 unités et la production de masse y commencera à l’automne 2007. Les écrans seront découpés dans des dalles de verre d’environ 2,2 sur 2,5 mètres, plus grandes que dans la génération précédente, ce qui permet d’augmenter les rendements. Le nouveau partenariat entre Sony et Samsung survient ainsi après l’annonce vendredi par le taiwanais AU Optronics, numéro trois mondial du LCD, de l’acquisition du concurrent de plus petite taille Quanta Display. La demande pour les grands écrans LCD destinés aux PC devrait croître de 50% au cours des trois prochaines années et la demande en écrans LCD pour téléviseurs devrait pour sa part plus que tripler, selon les estimations de la société d’étude DisplaySearch.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur